Buteur au Torino (0-3), l’attaquant en est désormais à dix réalisations en Serie A.

Jamais l’Inter n’avait connu cela depuis la saison 1948-49. Jamais depuis Stefano Nyers un Nerazzuri n’avait atteint le cap des dix buts après treize journées de Serie A.

Jamais Romelu Lukaku n’avait non plus atteint ce cap si vite en championnat depuis qu’il s’est expatrié. Treize journées donc et précisément 1 033 minutes.

En 2015-16, le Diable avait marqué son dixième but en championnat après 14 journées et 1 170 minutes passées sur le terrain. En moyenne, son total de réalisations en championnat passe à deux chiffres en 24 journées et 1 629 minutes de jeu.

L’attaquant est en avance. Il l’avouait avant ce déplacement dans les colonnes du Corriere Dello Sport.

"Oui, c’est un bon début. Jusqu’à présent, tout s’est bien passé mais je veux mieux faire. Même si les statistiques sont bonnes, je sais que je peux beaucoup progresser", a-t-il rappelé.

Sous le déluge turinois, le Diable a d’abord vu Salvatore Sirigu parfaitement sortir sa tête en première période avant d’inscrire le troisième but des siens après la pause d’une frappe puissante du pied droit pour sceller un onzième succès en treize journées, ce que le club n’avait plus connu depuis la saison 1950-51.