Deux sponsors des Diables Rouges, GLS et Carrefour, ont décidé de ne pas emmener d'invités à la Coupe du monde de football qui se déroulera au Qatar, rapporte jeudi Het Nieuwsblad. "Nous estimons qu'il vaut mieux ne pas utiliser le Mondial à des fins commerciales", souligne l'entreprise néerlandaise GLS. Le service de livraison de colis ne compte pas non plus mener de campagne liée à l'évènement en Belgique. L'enseigne Carrefour fait pour sa part savoir qu'une action relative aux Diables Rouges sera bien menée, "mais sans lien avec la Coupe du monde".

Six autres sponsors des Diables Rouges se sont exprimés unanimement en faveur du respect des droits humains au Qatar, mais se contentent de soutenir et maintenir leur confiance dans le projet de la fédération de football. Celle-ci s'est engagée à ne travailler qu'avec des entreprises qui ont signé une charte garantissant le respect des droits humains et des travailleurs.