La Belgique anti-anderlechtoise criait au scandale, le 25 août, quand Roberto Martinez sélectionnait cinq Mauves, alors que le Sporting n’avait pas encore joué un seul bon match. Cette fois, le petit nouveau est un Brugeois, Charles De Ketelaere.

Martinez a-t-il vraiment une préférence pour Anderlecht ? Nous avons fait le calcul. Depuis son entrée en fonction, en août 2016, il a appelé neuf joueurs d’Anderlecht. De Ketelaere, lui, est le sixième Brugeois. Les autres clubs ont un retard considérable. Le Standard n’a que deux représentants, alors que des sélections de Bodart et Raskin n’auraient pas été illogiques.

Par contre, le temps de jeu octroyé aux Brugeois est largement supérieur à celui reçu par les Anderlechtois : 966 minutes contre 570 minutes, surtout grâce aux valeurs sûres Mignolet et Vanaken. Lors de cette sélection, Bruges est mieux représenté qu’Anderlecht.

Vu le forfait de Van Crombrugge, Verschaeren est le seul Anderlechtois. Cobbaut est blessé, Doku est à Rennes et Dimata n’est plus repris.

Dans le classement de tous les temps, Anderlecht est largement en tête, avec 110 Diables rouges, devant le Standard (85), Bruges (72) et l’Union Saint-Gilloise (43). Le Sporting Charleroi (11) devance de justesse… l’Olympic Charleroi (9).

© DR

NDLR; ce classement a été effectué avant la sélection, ce mardi matin, d'Hannes Delcroix, le jeune défenseur d'Anderlecht, pour l'amical contre la Suisse.