Les paroles de Jürgen Klopp ressemblaient à un discours de remerciement et d’adieu pour celui qui lui a tant donné depuis 2015 mais dont le contrat arrive à échéance dans deux mois. "S’il part, il explosera, peu importe où il ira. C’est un attaquant de classe mondiale, c’est une légende et il restera une légende pour toujours."

Divock Origi, l’homme qui a notamment permis à Liverpool de triompher en Ligue des champions en 2019 et qui a sauvé tant de fois son équipe, a encore frappé. Dans un derby de la Mersey très intense et même parfois agressif entre une équipe qui se bat pour le titre et une autre qui veut éviter la relégation, le Diable rouge est sorti du banc pour tout changer.

Deux minutes après sa montée au jeu, c’est lui qui sert de relais à Mohamed Salah qui a donné l’assist du 1-0 inscrit par Robertson (62e). C’est aussi lui qui a mis fin au suspense d’une belle tête en fin de match (85e).

"Il ne fait pas toujours partie du groupe parce qu’il y a de la concurrence, mais il est là quand on a besoin de lui à chaque fois, souligne Jürgen Klopp qui n’avait plus utilisé le Belge en championnat depuis le 23 février. Il a été impliqué dans les deux buts. Tout ce qu’on a fait en deuxième mi-temps n’aurait pas eu lieu sans Divock. Le groupe vit grâce aux garçons qui ne jouent pas toujours, ce sont les joueurs les plus forts."

L’entraîneur allemand, qui s’est symboliquement jeté dans les bras de son joueur juste après le coup de sifflet final, est très élogieux mais il veut avant tout signifier sa gratitude envers celui qui lui a tant apporté malgré une situation parfois précaire. Un record symbolise d’ailleurs bien cela : Divock Origi est devenu le premier joueur de Liverpool à marquer à onze reprises en championnat en tant que remplaçant. Il est aussi le Red à avoir marqué le plus dans un derby (6 buts), juste derrière Steven Gerrard (9).

"C’est un beau record, a souri Origi au micro de Sky Sports. Quand je vais sur le terrain, je pense juste à marquer, à jouer au football et aujourd’hui nous en avions besoin. C’était un match difficile mais nous avons obtenu les trois points et c’est la chose la plus importante."

Dans le décompte final de la Premier League, ce résultat pourrait en effet être déterminant. La victoire a permis de répondre parfaitement au carton de Manchester City de samedi contre Watford (5-1) lors duquel Kevin De Bruyne a brillé de deux assists. La bagarre pour le titre peut donc se poursuivre. Mais elle sera entrecoupée par les demi-finales de Ligue des champions.

Pendant ce temps, Everton et son entraîneur Frank Lampard tenteront d’éviter que le bateau à la dérive ne fasse un naufrage total. Les Toffees sont actuellement dix-huitièmes…