Mardi, Dries Mertens a égalé le record de Marek Hamsik. Il ne manque plus qu'un goal pour devenir, seul sur son trône, le meilleur buteur du Napoli.

Forcément, la presse s'en est donnée à cœur joie. Après son magnifique but inscrit à la 30e minute d'un enroulé aussi précis que splendide, le Diable rouge est couvert d'éloges par l'ensemble de la presse sportive italienne. En une, le Corriere dello Sport parle du "fuoriclasse belga" (le surdoué belge). "Quel moment pour Dries Mertens! Après son superbe ballon placé, il s’est dirigé vers la Curva A, a pointé le logo de Naples sur son maillot et tous ses partenaires sont venus célébrer son record avec lui. Lorsqu’il est revenu dans sa moitié de terrain, il s’est adressé aux 50.000 spectateurs de San Paolo. Un amour inconditionnel" poursuit le quotidien. Le quotidien a également abordé la célébration spéciale du numéro 14. "Un hommage au responsable du matériel excentrique Tommaso Starace, qui passe régulièrement sur la page Instagram de Mertens" Ce n'est pas la première fois qu'il lui rend hommage. Lors de son doublé contre Salzbourg en poule, il avait réalisé la même célébration.


Eurosport souligne la longévité du petit lutin belge: "La 121e rose de Dries Mertens en maillot bleu ciel est un signe de destin. Le Belge, qui a marqué pour la première fois pour Naples le 30 octobre 2013 lors d'un Fiorentina- Napoli, a conclu une splendide action. Commencée par Di Lorenzo et poursuivie par Fabian Ruiz, avec un tir précis qui n'a laissé aucune chance à Ter Stegen. Il a fait exploser les 45 000 fans napolitains avec une joie incroyable." Avec une note de 7, le média en ligne lui offre le titre de homme du match avec Piotr Zielinski. Il souligne le fait "qu'il n'a qu'un ballon disponible et le transforme. Un but magnifique et un record partagé avec Hamsik . Ensuite, une blessure le met hors jeu pour battre le Slovène"


Pendant 53 minutes, Mertens a été le héros

Pour Skysports Italia, Dries Mertens "a encore écrit l’histoire. Dommage, le match de rêve n’ait duré que 54 minutes. Après une grosse faute de Busquets, il a dû arrêter le combat." Sky regrette donc cette blessure mais assure que "les premiers examens du personnel médical semblent indiquer une contusion, ce qui signifie une inactivité d’une dizaine de jours. Il va manquer Torino, mais Mertens devrait être prêt pour le match retour au Camp Nou. Naples aura également besoin de son talent en Espagne."

Le Corriere della Sera y va encore plus fort et évoque le "héros pendant 53 minutes de jeu. Il mérite son titre de MVP de la huitième de finale après son magnifique but". Selon le quotidien, “Il a respecté à la lettre les instructions de Gattuso et a travaillé très dur pour l’équipe.”