Diables Rouges L'UEFA a réalisé un portrait d'Eden et Thorgan Hazard. 

Les deux frères, qui évoluent ensemble chez les Diables Rouges, étaient rassemblés pour une interview commune. 

Les deux frérots retraçaient leur enfance footballistique, à commencer par Thorgan Hazard: "J'aimais bien aller au gardien mais j'ai vite compris qu'il ne fallait pas y rester". "On est tous petits en même temps (ndlr: dans la famille), du coup c'est difficile. Tous les gardiens mesurent près de deux mètres maintenant. On a vite compris que ce n'était pas pour nous", réplique son frère Eden, tout sourire.

Inévitablement, les deux Brainois ont évoqué le fait de jouer ensemble en équipe nationale, une réussite dont peu de frères peuvent se vanter: "Cela fait plaisir. Au début, ça fait un peu bizarre d'être sur le terrain ensemble. Après, on ne fait plus attention et on joue comme si c'était un autre joueur. Peut-être que tu lui fais un peu plus de passes. Je crois que ça se voit, certaines fois", détaille Thorgan. "Il ne fallait pas le dire ça", plaisante Eden. Ce à quoi Thorgan a répondu: "Je crois que c'est un réflexe entre frères. On jouait ensemble dans le jardin. Ça revient un petit peu. Je suis super content de pouvoir jouer avec lui. Parce que c'est mon grand frère mais aussi parce que c'est un super joueur".


 
"C'est moi qui doit tout faire pour lui car il dort un peu. Je prends mon rôle de grand frère à coeur", explique Eden Hazard, très fier de jouer avec son frère. "Ce n'est pas que pour nous deux. C'est aussi pour la famille, pour les parents, pour les autres petits frères aussi. On s'est forgé un esprit créatif dans le jardin quand on jouait entre frères et entre cousins."

Les deux ailiers sont également revenus sur les prestations des Diables Rouges durant les deux dernières grosses compétitions internationales. Les Belges avaient été éliminés en quarts de finale de l'Euro 2016 et ont terminé troisièmes du dernier Mondial. "On a perdu deux grosses compétitions. On a beaucoup parlé de la génération dorée. Qu'elle était magnifique, bla bla bla... C'est vrai que sur le papier, on a de très bons joueurs. Tout est réuni pour faire de belles choses. On a fait une belle Coupe du Monde mais on ne se rappelle que des vainqueurs", explique le joueur du Real Madrid, qui poursuit: "C'est à nous de continuer à travailler tous ensemble, de prendre du plaisir au quotidien, à l'entraînement et en match. On pense et on espère gagner l'Euro 2020."