Le quotidien AS continue de se pencher sur le cas Hazard. Ce mercredi, le journal annonçait que le joueur s'était mis les dirigeants du Real à dos après son escapade avec les Diables rouges sans jouer une minute. Dans la foulée, notre consultant, Alex Teklak, estimait que cette "polémique" était "une tempête dans un verre d'eau."

Ce jeudi, le quotidien de la capitale espagnole remet le couvert. Le joueur fait la Une ce jeudi matin avec un titre comme question: "Que pasa con Hazard?" Traduction: "Que se passe-t-il avec Hazard?"


Dans une enquête publiée sur son site internet, AS posait la question suivante aux internautes: "Si vous étiez Zidane, qui placeriez-vous comme titulaire: Vinicius Junior ou Eden Hazard?" Le résultat de l'enquête est sans appel: 78% des 30.000 votants ont choisi Vinicius Junior contre 22% pour le Diable rouge.

Bien évidemment, ces chiffres sont à mettre en perspective. Tout d'abord, il ne s'agit que d'une enquête de supporters qui ne suivent pas Eden aux entraînements ou au quotidien. De plus, ce n'est pas eux non plus qui décident quelle équipe doit démarrer. Le seul maître à bord, c'est Zinedine Zidane et ce dernier n'a jamais caché son admiration pour le Brainois. Zizou n'est pas du genre à céder aux desiderata de l'opinion publique. L'entraîneur Merengue est un pragmatique et sait qu'un Eden à 100% de ses possibilités sera forcément une plus-value pour son équipe.

Ensuite, cette enquête, comme dit précédemment, est publiée dans un certain contexte. A l'évidence, les supporters n'ont pas vu le vrai Eden Hazard. Celui qui peut obtenir un 10/10 contre le Brésil en quart de finale de Coupe du Monde ou celui qui est devenu l'un des meilleurs joueurs d'Angleterre. Comme le précise AS, "la première campagne de Hazard ne s'est pas avérée aussi prolifique que prévu initialement" commence l'analyse. "Son arrivée à Valdebebas en surpoids, comme il l'a lui même reconnu dans une interview, et la blessure encaissée contre le PSG n'a pas joué en sa faveur. D'autant plus qu'il a évolué avec la peur de souffrir de douleur durant le reste de sa carrière ce qui a empêché le Belge de montrer l'étendue de son talent."

Le journal loue en revanche les qualités du Brésilien. "Il sait qu'avec du travail, de la persévérance, des efforts et à l'écoute de ses 'conseillers' Marcelo et Casemiro, il peut relever le défi et se faire une place au sein du groupe de Zidane. Après un temps d'arrêt, Vinicius s'est mis à tout améliorer. Avec comme point culminant sa prestation et son but dans le clasico face au Barça." 

Il ne s'agit pas de la seule concurrence pour le Diable rouge qui va également se confronter aux retours de Asensio sur blessure ainsi que celui de Martin Odegaard après un prêt concluant du côté de la Real Sociedad. 

Marca s'agace aussi: "Il est loin d'être ce joueur référence à son arrivée"

Le capitaine de l'équipe nationale fait également la Une de Marca ce jeudi matin. Avec comme titre "Boja La Lupa" ce qui signifie "En examen". 

Dans ses pages, le journal n'est pas beaucoup plus tendre avec l'attaquant. "L'équipe de Zinedine Zidane débutera la saison dans 10 jours. Elle le fera avec un attaquant loin de sa meilleure forme" commence le journal. "Eden Hazard (29 ans) a débarqué à l'été 2019 pour devenir le joueur star de cette équipe. Pour redevenir galactique après les adieux de Cristiano Ronaldo un an auparavant. Mais la réalité est tout autre. Elle dit que le Belge, pour l'une ou l'autre raison est loin d'être ce joueur de référence et ce leader attendu à son arrivée."

Un constat dur et sans appel pour le quotidien le plus lu du pays. Cependant, tout n'est pas perdu non plus selon Marca et affirme qu'il est soutenu par le vestiaire et le staff. "Sur un plan personnel, le vestiaire et le club ne se plaignent pas du comportement de Hazard. Loin de jouer la star depuis son arrivée, il est proche de ses coéquipiers" relate-t-il.

Le journal estime également qu'Eden a déçu lors du match d'une importance cruciale contre Manchester City en LDC. "La blessure et la rechute consécutive à la chirurgie ont été les pires nouvelles pour le madridismo. On en attendait beaucoup et il a peiné montré son talent comme à l'Etihad, face à Manchester City. Ce jour où tous les fans de la Casa Blanca s'attendaient à voir la meilleure version du Belge. La sensation qu'il a transmise dans les matchs qu'il a disputés depuis son retour sur les terrains est que les blessures peuvent faire des ravages et qu'il ne l'a pas complètement oubliée."

Désormais, l'objectif est clair selon les journalistes espagnols: "Pour se relever, il doit reprendre confiance en sa cheville endommagée. Les entraîneurs ont un plan de préparation spécifique afin de façonner sa forme. Ils veulent tout mettre en oeuvre pour retrouver ce Hazard qui a mis tout le monde d'accord sur son statut de joueur de premier plan. L'un des meilleurs joueurs de Premier League ou celui de la Coupe du Monde en Russie. Les entraîneurs continuent de croire qu'il peut revenir à son meilleur niveau."

Oui mais dans combien de temps? Telle est la question que tout le monde se pose à Madrid. "Roberto Martinez a expliqué qu'il lui faudrait 60 séances pour revenir dans une forme optimale. Cela voudrait dire qu'il lui faudrait deux mois avant de revoir le vrai Eden. Cette phrase rend encore moins compréhensible son séjour avec les Diables Rouges", estime encore Marca.

Eden Hazard sait ce qu'il lui reste à faire: cravacher pour revenir à son meilleur niveau pour enfin faire l'unanimité à Madrid.