Il attendait cela depuis 256 jours. Depuis le 9 mai 2021, exactement. Mais ça y est, Eden Hazard a enfin retrouvé le chemin des filets avec le Real Madrid, offrant par la même occasion la qualification pour les quarts de finale de la Copa del Rey aux Merengue sur la pelouse d’Elche dans les prolongations, à la 115e minute (1-2). Mais on ne va pas le cacher : c’est bien plus qu’un but.

D’abord parce que sur cette action victorieuse, on a revu des bribes du Eden qu’on aime. Parfaitement lancé par David Alaba, le Diable s’est joué d’Axel Werner avec un contrôle du pied droit qui a mis le gardien argentin dans le vent, avant d’envoyer le ballon au fond des filets d’un but vide du pied gauche.

Ensuite, parce qu’un premier but de la saison est toujours primordial pour un attaquant, surtout lorsqu’on s’appelle Eden Hazard et lorsqu’on se bat contre les blessures et la méforme depuis son arrivée à Santiago Bernabeu il y a deux ans et demi.

Enfin, parce qu’en période de mercato, les rumeurs vont bon train. Certaines ont envoyé le Diable à Newcastle ou à Chelsea dès cet hiver. Si ce but du Brainois, entré en jeu à la place de Rodrygo à la 90e minute de jeu, ne va pas fondamentalement changer sa situation du jour au lendemain, il a le mérite de rappeler qu’Eden est déterminé à se battre pour prouver qu’il peut avoir un impact sur la saison du Real Madrid, le club de ses rêves.

En offrant le but de la qualif’ à ses équipiers, qui sont venus le congratuler avec beaucoup d’affection, Hazard a peut-être fait un pas important dans son retour au premier plan. Puisse son sourire perdurer.