Diables Rouges Le médian de 20 ans préfère rester à Dortmund que de venir jouer avec les Espoirs belges. Enzo Scifo râle : "Les U21, ce n’est pas une équipe de café !".

En débarquant dans les locaux de la Maison de Verre ce vendredi midi, on s’attendait à beaucoup entendre parler de Michy Batshuayi. Voire de Steven Defour ou de Sven Kums. Mais c’est un autre joueur qui leur a volé la vedette : Adnan Januzaj. Pour de mauvaises raisons. Le médian offensif de 20 ans, que Wilmots et Scifo voulaient faire jouer en Espoirs jeudi en République tchèque, a poliment fait comprendre que cela ne l’intéressait pas.

Pour ce match important pour les U21, Marc Wilmots a eu l’idée d’envoyer quelques joueurs habitués à l’équipe A, dont Origi, Bakkali et Januzaj.

"J’ai discuté avec Marc car il connaît ces joueurs mieux que moi. Il voulait donner à Adnan la possibilité de se relancer alors qu’il n’est pas bien dans son club. Il m’a dit de l’appeler pour voir s’il était motivé."

Ce que Scifo a fait : il a discuté avec Januzaj au téléphone pendant 20 minutes. Voilà ce qu’il lui a dit : "J’ai eu ton âge, c’est un match important. Marc a décidé que tu joues en Espoirs car il a un œil sur toi. On veut t’aider. Je te conseille donc ceci : viens, ne réfléchis même pas ! Ce sera positif pour tout le monde".

Mais l’entraîneur des Espoirs n’a pas eu la réponse espérée. "Il a dit qu’il allait réfléchir et que ce n’était pas une priorité. Il est déçu de ne pas jouer dans son club et veut tout mettre en œuvre pour y arriver. J’ai eu l’impression que les Espoirs ne l’intéressaient pas… Je lui ai dit que dans ce cas-là, c’était mieux de ne pas venir."

Face à une telle attitude, Enzo Scifo est apparu fort déçu : "Je ne supporte pas qu’un joueur ne soit pas motivé. Les Espoirs, ce n’est pas une équipe de café ! Quand on a 20 ans, on doit être assez humble pour comprendre ça tout seul. Il ne faut pas demander à son père et à son agent pour savoir si c’est bien ou pas de venir. Alors que c’est un match décisif pour nous… Je suis désolé, j’ai eu 20 ans. À cet âge-là, on ne peut avoir des revendications que si on joue dans son club".

Il est plutôt inhabituel que Scifo tienne ce genre de discours. Et son ton se fait encore plus dur quand il compare Origi et Januzaj. "Je n’ai pas sondé Origi avant. Parce que ce mec est assez humble, on sait qu’il va se défoncer ! Sur Januzaj, tout le monde avait un doute. C’est pour ça que je l’ai appelé…"

Plusieurs fois, le coach des Espoirs a répété que rien n’était définitif. Mais on sent bien, quand il évoque l’avenir, que rien ne sera simple pour Januzaj.

"Un joueur de 20 ans qui donne cette impression de non-motivation, ça reflète un mauvais état d’esprit. J’aurais tendance à encore discuter avec lui mais je n’ai pas un bon sentiment. Je ne condamne pas Adnan car il est jeune. Il va peut-être réagir dans six mois, un an ou deux ans. J’espère qu’il ne sera pas trop tard pour lui…"

Son entourage : "Notre décision"

Dirk Devriese, l’agent d’Adnan Januzaj, et Abedin Januzaj, le père du joueur, ont tenu à réagir quant au refus du jeune joueur de Dortmund de participer au déplacement des U21 en République tchèque.

"Ce n’est pas Adnan qui a refusé la sélection mais bien nous, son entourage. La fédération sait qu’Adnan ne se concentre que sur le terrain et que toute décision passe par nous. Nous décidons de ces choses-là. Le choix de la Belgique est lié à l’équipe A et à du long terme. L’ Euro est une belle motivation mais Adnan voit encore plus loin vu son jeune âge. Dortmund lui a récemment dit qu’il allait avoir plus de temps de jeu, que ce n’était pas le bon moment pour partir en sélection. Nous avons choisi Dortmund pour son football de qualité et car le coach est fou d’Adnan. Mais c’est une grosse machine et la concurrence existe. Il n’en a pas peur. Dortmund lui a dit qu’il serait prêt en janvier et qu’il évoluait très bien au niveau de son jeu mais aussi de son physique."

Son entourage a également précisé que l’absence d’Adnan ne devrait pas être un problème pour Enzo Scifo. "Il y a énormément de talents en Belgique. Selon moi, ce sont des gars de 17-18 ans qui doivent jouer en espoirs."