Le président du MR sera l'un des premiers supporters des Diables ce soir. Et ce malgré que sa maman soit italienne. "C'est un match un peu crève-coeur. J'aurais préféré qu'il intervienne en finale mais je suis sans aucun doute derrière les Diables. Vu le tableau, on a vraiment une chance historique de gagner l'Euro", lance-t-il. 

Il n'est pas le seul politicien présent à Munich, comme nous l'écrivions déjà ce jeudi. "C'est une surprise. Il ne faut pas le dire trop vite. Sophie Wilmès est là aussi. Je sais qu'Alexander De Croo sera là également. On a déjà croisé pas mal de supporters en rue. C'est un privilège de pouvoir être ici", poursuit-il. 

Juste avant de croiser notre journaliste, Georges-Louis Bouchez était de passage à l'hôtel des Diables. "Le but n'est pas de les déranger. Si on les croise, on leur souhaitera du succès mais ils ont besoin d'être concentrés". 

Et de donner un pronostic. "Ce sera un match assez fermé car les deux défenses sont solides. Je dirais 1-0. C'est raisonnable et c'est suffisant pour passer", conclut celui qui a joué au football à Mons lorsqu'il était jeune.