L’Anderlechtois a hâte d’en découdre avec Gareth Bale

CARDIFF Guillaume Gillet devrait être préféré à Toby Alderweireld ce soir (quoique, nos confrères de la presse néerlandophone évoquent le choix du joueur de l'Ajax. Wilmots ne dévoilera son onze qu'en fin d'après-midi). Il serait donc le seul des 22 acteurs présents au coup d’envoi à évoluer dans le championnat de Belgique. Hier soir, il était très impatient de débuter cette nouvelle campagne. “On est content que les choses sérieuses commencent. Pendant la semaine, il y a eu beaucoup d’intensité et de volonté à l’entraînement. C’est de bon augure. Mais maintenant, il faut prendre des points. Nous devons viser un 6 sur 6 pour commencer. Car notre objectif, c’est la première place du groupe.”

Timmy Simons affirme qu’il n’avait jamais connu un groupe aussi fort et qu’il aurait aimé, à l’époque, avoir de tels joueurs à côté de lui...

“C’est la preuve que les mentalités ont changé. Il y a quelques années, il n’y avait pas la même ambiance. Avec le recul, Timmy se rend compte de ce qui a changé dans cette équipe. On a aussi besoin de joueurs comme lui, qui sont bien utiles pour recadrer le caractère un peu fou de certains...”

Que savez-vous de cette équipe galloise ?

“Elle a surtout quelques individualités, comme Ramsey ou Bale. Ils jouent dans des grands clubs… mais nous avons aussi beaucoup de ces profils chez nous. Mais nous ne devons pas non plus nous focaliser sur la valeur marchande, assez incroyable, de certains de nos joueurs. Cela ne ferait qu’augmenter la pression.”

Gareth Bale, justement, devrait occuper le flanc gauche et sera donc votre concurrent direct.

“C’est un fameux client ! Il dribble bien, est très difficile à tenir et va très vite. Je le classerais dans la même catégorie qu’Arjen Robben, que j’ai affronté le mois dernier. C’était un bon test. On peut contrer Bale. Vincent et Thomas sont aussi là à côté de moi pour faire la couverture. Notre axe défensif n’est pas le plus faible !”

Êtes-vous sûr de débuter ?

“On verra ! Ce que je vois, c’est que le coach me parle beaucoup, qu’il me fait confiance. J’ai décidé de m’agripper à cette position de back droit. C’est une superbe occasion pour moi de jouer dans une gran- de équipe et de disputer un grand tournoi. Je ne dois pas faire la fine bouche.”

Vous avez déjà joué arrière droit 45 minutes le week-end dernier avec Anderlecht, contre Genk. Pourriez-vous vous installer à cette place en club ?

“Cela pourrait faciliter ma tâche en équipe nationale. Si van den Brom veut continuer à me mettre là, cela ne me posera aucun problème. Car de gros matches nous attendent avec le Sporting en Ligue des Champions. Je pourrais en bénéficier.”



© La Dernière Heure 2012