Si la suspension de Jean-François Gillet se confirme, elle aura des répercussions sur la carrière du gardien mais aussi sur le groupe des Diables. En sélection, le Liégeois est aussi discret qu’essentiel et il est très apprécié pour ses qualités humaines et son côté metteur d’ambiance.

Du côté de la Fédération, aucune réaction officielle n’est attendue avant que le verdict ne soit définitif, nous a-t-on fait savoir, mais Marc Wilmots et Vital Borkelmans suivent bien évidemment le dossier de très près.

En cas de suspension du Liégeois (9 sélections), trois candidatures se dégagent pour tenir ce rôle de troisième gardien derrière les inamovibles Thibaut Courtois et Simon Mignolet : Koen Casteels, Silvio Proto et Thomas Kaminski avec en guise de favori l’ancien Genkois.

Né en 1992 comme Courtois qu’il a côtoyé à Genk et dont il est resté proche, Casteels s’est imposé comme titulaire dans un contexte compliqué à Hoffenheim.

Dans une équipe qui a lutté jusqu’aux barrages pour se sauver, le natif de Bonheiden, près de Malines, a pris le meilleur sur les expérimentés Tim Wiese et Heurelho Gomes et a terminé la saison en trombe.

Convaincu, son entraîneur, Markus Gisdol, l’a confirmé dans ses habits de numéro 1 pour cette saison, un statut qu’il occupe également chez les Espoirs où il lui arrive de porter le brassard de capitaine.

Et le portier a rêvé à voix haute du Mondial dans la presse allemande. "J’aimerais aller au Brésil", a-t-il indiqué dans Bild.

Si Hoffenheim n’avait pas eu à disputer les barrages pour se sauver en fin de saison dernière, Casteels aurait d’ailleurs accompagné les Diables dans leur tournée aux Ètats-Unis.

En choisissant, pour le remplacer dans ce périple, un jeune amené à prendre la température du groupe, à savoir Thomas Kaminski, plutôt qu’un joueur du profil de Silvio Proto, pourtant auréolé d’une excellente saison, le staff des Diables avait affiché de manière claire sa politique.

Dans ce rôle très particulier de doublure de la doublure qui doit être avant tout un sparring-partner à l’entraînement qui ne fait pas de vague, Wilmots, Borkelmans et Lemmens ont pris le parti de privilégier un joueur d’avenir. Ce que Casteels incarne si la suspension de Gillet se confirme.