La perspective des matches internationaux est l'occasion pour les différents médias de donner la parole à leurs consultants


BRUXELLES A ce petit jeu, le Daily Mail offre une belle tribune à Jamie Redknapp et Martin Keown, deux anciens internationaux anglais, qui ont visiblement du mal à cacher leur admiration pour les nombreux joueurs Belges de Premier League.

De son côté, Het Laatste Nieuws a donné la parole à Aad De Mos, Johan Boskamp et Henk Houwaart, trois entraîneurs néerlandais. Ceux-ci se veulent assez sévère avec Romelu Lukaku.


Redknapp impressionné par Hazard et Dembele

Chez nos confrères britanniques, Hazard est évidemment le nom qui ressort le plus. "Les trois médians de poche qui m'impressionnent le plus sont Cazorla, Mata et Hazard. Moussa Dembele a quant à lui réussi son transfert, à Tottenham" déclarait Jamie Redknapp, tandis que Martin Keown confiait être impressionné par Fellaini. "Il fait partie de ceux qui ont encore franchi un cap cette saison, tout comme Kolarov (Manchester City). Je tiens également à l’œil Mirallas qui pourrait être la meilleure recrue de David Moyes."

Nos confrères du Daily Mail en profitent pour avancer une statistique impressionnante concernant Eden Hazard : avec 211 passes effectuées au cours des trois derniers matches, il est le deuxième joueur le plus précieux de Premier League dans ce registre, derrière Santi Cazorla.


"Lukaku n'a pas le niveau pour le top"

Aad De Mos, Johan Boskamp et Henk Houwaart viennent de sortir un livre "Le passé et le futur de football belge". L'occasion pour eux de donner leur avis sur différentes personnalités de notre football, joueurs y compris. Het Laatste Nieuws reprend notamment la sévère appréciation de De Mos sur l'ex-attaquant mauve : "Il ne sent pas la balle et mise tout sur sa puissance. Dans la compétition belge, cela fonctionnait. Mais face à des défenseurs plus intelligents, c'est plus compliqué. Il n'a pas les pieds qu'il faut pour le top niveau."

Johan Boskamp est quant à lui un peu plus positif : "il s'est amélioré à Chelsea et a été plus impliqué depuis l'arrivée de Di Matteo, même si je pensais qu'il recevrait plus de chances. Aad De Mos m'a dit il y a quelques mois qu'il ne s'en sortirait jamais, alors que je lui disais l'inverse, mais pour l'instant c'est lui qui a raison..."

© La Dernière Heure 2012