Diables Rouges

Le milieu de terrain du FC Porto, Gianelli Imbula a démenti, mardi après-midi au micro de RMC Sport, avoir entamé une procédure de naturalisation pour devenir belge. "Je n'ai fait aucune démarche concernant la nationalité belge. Je suis seulement concentré sur Porto", a-t-il déclaré. Mardi matin, le quotidien français L'Équipe prétendait en Une que le joueur de 23 ans avait lancé une telle procédure.

A la question de savoir si il avait déjà décidé entre l'équipe de France et de celle de Belgique, Imbula a répondu qu'il n'avait pas encore fait de choix. Par contre, un appel d'un sélectionneur pour venir changer la donne. "Je n'attends pas forcément d'appel. Ma priorité, c'est Porto. Si je fais les choses bien, j'aurai le bonus d'être convoqué dans une des deux équipes. Mais oui, celui qui m'appellera aura une influence sur mon choix futur, c'est sûr", a ajouté celui qui a été transféré de Marseille à Porto pour 20 millions d'euros.

Gianelli Imbula, 23 ans, un milieu de terrain franco-congolais avec des racines belges, est né à Vilvorde. Il a joué avec les Espoirs en France, mais pas encore avec l'équipe fanion. Il peut dès lors encore porter la tunique des Diables Rouges.

Wilmots: "Ça ne veut pas dire que je vais le reprendre"

En conférence de presse ce mardi, Marc Wilmots s'est exprimé sur le dossier "Imbula". "J'ai parlé avec son papa. Je l'ai rencontré pour la première fois. Plus j'ai de bons joueurs, mieux c'est. Je ne m'occupe pas de ce dossier. S'il entre en ligne de compte, ça ne veut pas dire que je vais le reprendre pour autant. J'ai croisé le papa de Gianelli Imbula par hasard. Ce n'était pas un rendez-vous prévu.