Déjà assurée de terminer, au pire, à la troisième place de son groupe avec quatre points, la France attendait de voir deux autres troisièmes de groupe prendre moins de points pour s'assurer d'être, dans le pire des cas, repêchée pour les huitièmes de finale. C'est chose faite depuis ce lundi soir puisque l'Ukraine a perdu contre l'Autriche et doit se contenter d'une troisième place avec trois points, tandis que le scénario du groupe des Diables rouges a définitivement acté la qualification des champions du monde en titre.

Pour ce faire, les Bleus avaient donc besoin que le troisième du groupe B termine avec trois points. Et puisque la Russie a perdu contre le Danemark pendant que la Finlande s'inclinait contre les Diables, le tour était joué.  
© L'Equipe
 

A vrai dire, la (large) victoire danoise suffisait à qualifier les Bleus. En s'imposant à leur tour, les Diables ont donc surtout qualifié le Danemark pour le plus grand bonheur de toute l'Europe du foot (à l'exception de la Finlande) puisque cette équipe, en plus d'avoir vécu la terrible mésaventure de Christian Eriksen, a montré durant cette phase de groupes qu'elle méritait vraiment sa place en huitièmes de finale. Les Danois affronteront le pays de Galles et peuvent donc envisager d'aller plus loin encore. La belle histoire est en marche.