Ivanovic, le capitaine des Aigles Blancs, n’a pas du tout peur des Diables…

Branislav Ivanovic n’est pas du genre à douter. Devenu le capitaine et le grand patron de cette jeune sélection, le mastodonte de Chelsea s’est montré très confiant avant cette rencontre déjà capitale. Et cela ne lui faisait ni chaud ni froid d’apprendre que Kompany, dont il a souvent croisé la route en Premier League , pourrait tenir sa place ce soir.

“Kompany est un joueur très important pour la Belgique, au même titre qu’Hazard. C’est une équipe qui est capable de nous poser des problèmes. J’espère d’ailleurs qu’Eden sera dans un mauvais jour” , lançait le roc serbe. “Mais au final, on se moque de savoir quelle sera l’équipe-type des Belges. Parce que leur prestation n’aura pas d’influence sur le résultat. Le score final dépendra de nous. Si nous jouons à notre niveau, nous gagnerons. Point.”

Un autre argument vient encore gonfler l’énorme confiance du colosse serbe : l’histoire. “On a montré, sur la dernière décennie, qu’on était vraiment costaud à domicile. On a reçu l’Italie, la France, l’Espagne et le Portugal et aucune de ces grandes nations n’est venue s’imposer ici. La Belgique ne cassera pas cette belle série.”

Le fait que le défenseur de Chelsea classe les Belges dans la même catégorie montre tout de même à quel point les Diables sont redoutés ici. Et le capitaine serbe oublie aussi quelque chose : il y a deux ans, les Serbes s’étaient inclinés chez eux contre l’Estonie…



© La Dernière Heure 2012