“Ce n’est que du bonheur”,lâche Janice Cayman sur le flanc droit qui a bien fonctionné. “C’est du plaisir, la fête ! Ce mardi, on a vraiment été bien en place et on s’est montré efficace.” Se basant sur une équipe de base identique, à l’exception de Minnaert, Ives Serneels a vu le travail de ces derniers mois récompensé. “C’est une prestation collective”, lance le sélectionneur. “Il est impossible de sortir une fille du lot. On est monté d’un cran cette fois. Une qualification directe, c’est historique. Et puis ce match peut aussi devenir un match référence car la Suisse a déjà disputé des grands tournois. Le niveau de mardi, c’est celui d’un grand championnat. Mais il faudra encore l’élever. L’équipe a montré qu’elle pouvait jouer avec maturité, calme.” Qualifiées, les Red Flames auront plusieurs amicaux en 2021. “Le prochain objectif débutera avec les qualifs du Mondial ! On doit, avec ce rendez-vous, monter d’un cran. Chaque joueuse doit travailler individuellement et le travail collectif sera aussi important.”