Trois Diables sont sortis de leur réserve et évoquent le départ de Wilmots.

Dries Mertens, malgré la désillusion liée à l’Euro , était présent dimanche au camp de football Think Footure qu’il parraine. Le Napolitain était accompagné de Jan Vertonghen et de Moussa Dembélé. Les trois Diables Rouges, au micro de la VRT, sont revenus sur la campagne française et on évoqué l’avenir.

"Merci Wilmots"

"Les Diables Rouges doivent beaucoup à Marc Wilmots, estime Jan Vertonghen. Il a mis en place une excellente structure et nous a donné beaucoup de confiance. Il a aussi permis à des jeunes joueurs de faire le début et certains ont très bien évolué grâce à lui. Beaucoup de choses ont été dites et écrites après l’Euro, certaines étaient vraies et d’autres étaient fausses."

Dries Mertens a surenchéri : "On ne doit pas oublier les magnifiques années que nous avons eues avec M. Wilmots. il y avait une chance de faire mieux à l’ Euro mais ce n’est pas juste Wilmots qui doit prendre ses responsabilités pour l’échec, c’est tout le groupe."

Moussa Dembélé était sur la même longueur d’onde : "Je trouve ce licenciement triste. Il a fait du bon boulot pour le pays."

"Un nouveau coach fort tactiquement"

"Je pense que le coach aurait pu rester mais la pression pour la prochaine Coupe du Monde était très élevée, estime Jan Vertonghen. J’espère aussi que le nouveau coach sera très fort tactiquement. J’espère qu’on aura un coach qui veut vraiment réaliser quelques chose de bien et pas juste quelqu’un qui veut développer sa propre carrière parce que je crois en cette équipe et en nos jeunes."

"Maintenant, il est temps d’avoir un nouveau coach et parfois, le nouveau apporte du bon", indique Dries Mertens.

"On sait qu’on aurait dû faire mieux avec ce groupe donc je trouve normal que l’Union Belge ait dû prendre des mesures. Il était temps d’apporter une nouvelle dynamique. Mais quoi qu’il en soit, nous, les joueurs, sommes des professionnels et on sait qu’on doit tous regarder nos propres performances aussi", ponctue Moussa Dembélé.