"C'est vraiment bizarre pour moi", a déclaré le Rennais dans une vidéo diffusée mercredi sur les réseaux sociaux par la fédération belge de football. Doku, lancé par Martinez en septembre 2020, était titulaire lors du troisième match du groupe B. "Beau et spécial sont les premiers mots qui me viennent à l'esprit", a dit le joueur de 19 ans en regardant la photo des titulaires du match contre la Finlande.

"C'est assez bizarre en fait. Quand j'ai lu les noms des joueurs sur les maillots, j'ai trouvé ça étrange d'être à leurs côtés. Je les regardais encore à la télévision et j'étais avec mes amis sur Groenplaats à Anvers lors du dernier Euro, avec des bières qui volaient sur moi. Maintenant je suis là, avec eux, et les regards sont sur moi. Je ne réalise pas vraiment", a avoué Doku, qui profite de chaque instant.

Entre les U17 et les A, Doku a effectué un rapide passage chez les espoirs. Jamais titulaire en 4 apparitions, il a malgré tout marqué un but. "Passer du banc des U21 à l'équipe première est quelque chose qui n'arrive pas souvent. Dans ma tête, je voulais d'abord parvenir à être titulaire. Mais si vous pouvez passer cette étape, tant mieux."

L'ancien joueur du RSC Anderlecht, "choqué" par sa première convocation chez les A, a évoqué sa première apparition et son premier but avec l'équipe nationale. Le 5 septembre 2020, Doku est monté à la 88e minute lors du duel contre le Danemark en Ligue des Nations. "C'était très chouette pour moi, car je pensais avoir démontré mes qualités à l'entraînement et le fait que le coach m'a permis de jouer contre une bonne équipe comme le Danemark était la preuve qu'il avait confiance en moi. J'ai apprécié", a ajouté Doku.

Pour son deuxième match et sa première titularisation trois jours plus tard, Doku a tout simplement marqué contre l'Islande. "Tous les sélectionneurs ne font pas débuter un jeune de 18 ans dans un match officiel, cela m'a donné confiance. À bien y repenser, je n'ai pas joué mon meilleur match mais ce but m'a fait plaisir. Jouer aux côtés de tels joueurs était un rêve pour moi. Je suis très reconnaissant envers le coach."

Vendredi à Munich, la Belgique défiera l'Italie pour une place dans le dernier carré de l'Euro.