Lors de notre visite, il a été question de Thierry Henry avec qui il a été formé à l’INF Clairefontaine. "Thierry a eu l’opportunité de découvrir ce rôle d’adjoint avec la Belgique, tant mieux si cela lui a fait du bien. Il prend du plaisir, la preuve, il y est retourné. Je ne vais pas parler à sa place. Il a été vite à Monaco, cela s’est mal passé. Il a fauté. Cela peut arriver à tout le monde", explique-t-il "De ce que j’entends, les Belges sont contents de l’avoir et adhèrent à son discours."

De là à le voir succéder à Martinez ? "Si on lui dit que Martinez a fait son temps…" souffle Rothen pour qui "le rôle d’entraîneur n’a rien à voir avec celui de sélectionneur et peut-être qu’il serait meilleur sélectionneur aujourd’hui qu’il n’a été entraîneur à Monaco. Thierry a besoin de sentir la confiance. Il ne fera jamais de coup dans le dos à Martinez. Si c’est son futur, je lui souhaite bon courage."