La folie des Diables Rouges est loin d’avoir atteint son paroxysme. 

Le match de feu livré par Eden Hazard et ses coéquipiers face à la Hongrie, conjugué à la proximité du lieu de leur joute en quarts de finale face au pays de Galles ne fait que susciter l’envie de nombreux supporters d’aller assister au nouvel exploit de leurs favoris.

Les heureux détenteurs de place(s) pour ce match, vendredi à 21 heures, ne sont d’ailleurs pas tous supporters de notre équipe nationale. Ils ont donc flairé le bon coup et, entre assister à une nouvelle prestation de l’équipe de Marc Wilmots et la possibilité de gagner beaucoup d’argent, leur choix est vite fait.

Hier encore, comme à l’aube de chaque match dont on ne connaissait pas les protagonistes à l’aube du tournoi, l’UEFA a remis en vente les billets remboursés aux équipes non qualifiées à ce stade de la compétition. Le quota de places pour le match des Diables était cependant relativement faible en comparaison avec celui restant pour la confrontation opposant la Pologne au Portugal.

Nous avons donc tenté de nous en procurer par cette voie officielle. Peu avant 14 h, moment fatidique de la mise en vente, nous nous sommes donc mis dans la file d’attente. Hélas ! Malgré un long moment d’attente, nous n’avons jamais eu accès à cette sacro-sainte vente, tous les billets étant écoulés avant que nous ayons pu passer la moindre commande.

Nombreux sont les Belges à avoir tenté leur chance par ce biais, sans succès. Reste que certains inconditionnels sont prêts à tout pour un sésame à Lille vendredi. Ce n’est pas loin, l’émotion est là, les Belges jouent (enfin) bien. Tous les ingrédients sont réunis pour se payer une petite folie et assister, on l’espère, à la qualification pour les demi-finales. Car il s’agit bien d’une folie. Sur les sites spécialisés de revente de billets (bien que cela soit illégal, rappelons-le), les prix grimpent bien plus vite que le mercure en cette saison.

En effet, hier midi, pour une place de catégorie 4, il fallait compter pas moins de 350 € au minimum. Et certains misent même sur une folie sans commune mesure de nos supporters en proposant des prix pour des tickets loin d’être VIP qui dépassent allègrement les 4.000 €. Preuve que les Diables font recette à tous les niveaux, même si l’on doute fort que nos sympathisants soient prêts à débourser de telles sommes, complètement surréalistes. Mais après tout, Eden ne l’était-il pas dimanche soir ?