À la veille de la rencontre face au Pays de Galles, Kevin De Bruyne s'est exprimé en conférence de presse. Il a notamment été interrogé sur la dernière rencontre face au Pays de Galles lors de l'Euro 2016 lors de laquelle les Belges s'étaient fait éliminer : "C'est du passé. Dans une carrière, il y a des hauts et des bas. C'était un moins bon moment, c'est certain. C'était une déception mais le positif en football, c'est que tu joues une rencontre deux à trois semaines plus tard donc la vie continue et on peut rapidement tourner la page.. On en avait également peut-être besoin de ce genre de défaites pour devenir une plus grande équipe", avant de nuancer la comparaison qui est faite entre ces deux rencontres, "Les deux équipes ont bien changé. La plupart des Diables ne sont plus les mêmes. Et puis, ce n'était pas la même compétition qu'aujourd'hui et une autre époque."

Le milieu des Diables rouges est bien revenu en forme après quelques semaines de blessures : "Je suis resté sur la touche pendant trois semaines et je Pep Guardiola m'a laissé revenir petit à petit. J'ai beaucoup travaillé pour revenir d'autant que pendant ce temps-là, l'équipe était en grande forme."

Mais si le joueur de City est bien revenu, ce n'est pas le cas de tous les Diables. Une situation qui n'inquiète pas De Bruyne : "C'est vraiment dommage pour Axel et Eden. Également pour l'équipe. Mais c'est comme cela et ce sera aux autres joueurs de montrer qu'ils sont capables de les remplacer et de nous aider à remporter des matchs. Concernant leurs blessures, je n'ai pas grand-chose à ajouter, cela ne me regarde pas. Évidemment, j'espère que tout le monde sera fit lors de l'Euro, ce sera important pour obtenir le meilleur résultat possible. Hazard traverse une période difficile comme tous les joueurs en connaissent dans leur carrière. Mais qui sait ? Peut-être sera-t-il en grande forme dans deux ou trois mois."

La bonne nouvelle de ces derniers jours est le test négatif et par conséquent la présence de Lukaku lors de ce rassemblement national : "Romelu est très important. S'il est là, c'est un grand avantage pour nous. Au plus de joueurs sont disponibles, au plus ce sera possible de remporter des matchs", a expliqué De Bruyne.

Quelques minutes plus tard, Roberto Martibnez a lui même confirmé que Lukaku s'était entraîné normalement et qu'il était prêt sans pour autant préciser s'il allait débuter la rencontre face au Pays de Galles.