Kevin De Bruyne est-il le meilleur joueur de la phase de groupe? La question est difficile. Voire impossible à répondre. Mais clairement, son entrée dans le tournoi face au Danemark a suscité beaucoup d'enthousiasme. Et de l'admiration. Comme l'a souligné Joao Moutinho avant la rencontre. "Même si résumer Kevin De Bruyne à la Belgique est réducteur, c'est un joueur incroyable. Si nous lui laissons le temps et l'espace pour réfléchir et pour jouer, il est encore plus dangereux. C'est aussi un très bon finisseur. En fait, il fait tout parfaitement. Mais nous ne devons pas nous concentrer sur un seul joueur. Car la Belgique est une équipe très forte. Si nous leur donnons à tous trop d'espace, ils joueront leur jeu très calmement et cela rendra notre travail d'autant plus difficile."

Les Portugais se méfient donc comme la peste du numéro 7. Et ils ont bien raison. Car même d'un point de vue statistique, Kevin De Bruyne se situe dans le haut du tableau. Avec deux passes décisives et un but en 135 minutes, le meneur de jeu de City s'est montré très important. De quoi le placer dans l'équipe type de la phase de groupe de l'Euro avec la meilleure moyenne des joueurs présents selon le site spécialisé WhoScored.com (tirs, passes, occasions créés, buts, ballons récupérés, ballons touchés, duels remportés, dribbles, etc). Avec une note de 8,84, il passe devant un certain Cristiano Ronaldo qu'il affrontera ce dimanche à 21h à Séville.

Une nouvelle indication de la place qu'a prise KDB dans le tournoi. Ce samedi, le journal L'Equipe a souligné l'importance du Diable avec un article qui titrait: "Kevin De Bruyne toujours plus influent avec la Belgique". Pour nos confrères français, le Gantois sera la clé du tournoi des Diables. "Accélérateur du jeu belge, le meilleur joueur de Premier League, Kevin De Bruyne voit tout plus vite et étire son influence en sélection comme il l'a fait en club" estime-t-il. Avec neuf passes clés, il est le joueur qui distribue le plus de caviar à ses partenaires. Seul Marco Verratti fait aussi bien.

Djibril Cissé, pour L'Equipe 21, a également affirmé qu'il était le meilleur joueur de l'Euro. "Il a changé le visage de la Belgique. Contre le Danemark, il a été très impressionnant. Sur l'égalisation, 9 joueurs sur 10 auraient frappé. Lui non. Il garde le ballon réalise un dribble et a encore la lucidité pour trouver une passe laser que personne n'avait vue. Pour moi, c'est le meilleur joueur de l'Euro. Il y a clairement une Belgique avec et sans De Bruyne." Difficile de contredire l'ancien attaquant de Liverpool.

Sur la RTBF, Lukas Elsner, l'entraîneur de Courtrai, a aussi été impressionné par la montée du Diable. "Au moment où il est rentré face au Danemark, il a changé le visage de la Belgique, c’est un joueur de classe mondiale, il a le potentiel pour être le meilleur joueur de cet Euro" commence-t-il. "Il a deux atouts principaux : son positionnement extrêmement intelligent qui fait qu’il se débrouille toujours pour finir face au but et sa vision complètement folle du jeu. C'est un ovni parmi les humains. Il fait partie des quelques joueurs au monde qui surclassent les autres. Du point de vue du QI football, il est extraordinaire. Jouer pour Pep Guardiola l’a aussi aidé, mais il ne faut pas sous-estimer ses capacités physiques. C’est un joueur extrêmement rapide avec le ballon, il ne faut pas oublier cette dimension-là de son jeu"

Le joueur lui reste très calme face à toute l'attention qu'il provoque. Comme il l'a rappelé après le match contre la Finlande où il a été élu homme du match. "Encore un titre d’homme du match, oui, c’est bien qu’on reconnaisse mes performances mais le plus important reste la manière dont on se comporte collectivement, et comment on va pouvoir s’améliorer. On sera encore meilleurs au prochain match" avait-il sobrement expliqué.

José Mourinho est lui aussi revenu sur la carrière du Diable Rouge. Une nouvelle fois, il a expliqué pourquoi KDB n'avait pas joué sous ses ordres. "Il m'avait tellement impressionné qu'initialement, je ne voulais pas qu'il parte en prêt, et il a d'ailleurs joué le premier match face à Hull City", annonce le Portugais au Sun. "Le second match était à Old Trafford et après ça, il est venu me voir pour me dire qu'il voulait jouer chaque minute. Il voulait partir, retourner en Allemagne où il jouait chaque minute et était très heureux. C'était sa décision. Ses qualités sont phénoménales, il est certainement l’un des cinq meilleurs joueurs du monde. À Chelsea, Kevin n’avait pas la maturité et l’expérience qu’il a maintenant, mais ses pieds et sa vision étaient toujours là. Seulement Kevin n’était pas un gars facile. Il n’était pas du tout facile de communiquer avec lui. Il était très clair et vous pouviez difficilement le faire changer d’avis. À Chelsea, il n’était pas prêt à faire partie d’une équipe avec beaucoup de bons joueurs et à avoir la patience de rester sur le banc."

Aujourd'hui, le Diable est aussi épanoui en club qu'en sélection. Joueurs, entraîneurs, journalistes... KDB a tout le monde à ses pieds. Et il pourrait détenir la clé de la rencontre face au Portugal.