Kompany: "Ici, on peut gagner six points"

Diables RougesVidéo

Publié le - Mis à jour le

Kompany: "Ici, on peut gagner six points"
© D.R.

Vincent Kompany souligne l’importance de ce match d’ouverture : “La confiance est énorme, mais ne les sous-estimons pas !”

CARDIFF C’est Vincent Kompany – le boss de l’équipe – qui a pris la parole à la dernière conférence de presse, dans le sympathique Cardiff City du club local, qui évolue en D2 anglaise.

Vincent, la Belgique est clairement favorite pour ce match.

“Cela arrangerait les Gallois de nous donner ce rôle, mais ils jouent chez eux, ils ont une bonne équipe, avec des joueurs expérimentés. Les chances sont égales. C’est un adversaire très dangereux.”

Ils n’ont qu’une star : Bale.

“Tous les joueurs qui évoluent dans la Premier League connaissent les capacités de Gareth. Il est l’homme qui peut faire la différence. Mais on ne se focalise pas sur un seul joueur. Une chose est sûre : on devra être au top pour battre le pays de Galles.”

La valeur des joueurs belges est largement supérieure à celle des Gallois.

“Les valeurs, cela ne signifie rien. Mais j’avoue que pour la première fois depuis que je suis international, on a une équipe qui peut se battre pour la première place. Toutefois, il n’y aura pas beaucoup de différence entre le numéro 1 et le numéro 4. On peut battre chaque équipe, mais il faut qu’on atteigne notre meilleur niveau.”

Comment jugez-vous les débuts de Hazard en Premier League ?

“Il s’est très facilement adapté à un championnat physique et rapide. Et ce qui est fou, c’est qu’il a une grande marge de progression.”

Le pays croit en cette équipe, Vincent.

“L’espoir a toujours été présent, avant chaque campagne. Mais je ne cache pas que le Mondial 2014 est une priorité absolue pour moi. Il y a deux choses. Un : on a beaucoup de joueurs qui évoluent à un niveau international. Et deux : on a créé un lien très étroit avec nos fans. Ils sont devenus très nombreux. J’espère qu’ils resteront derrière nous, même en cas de non-qualification.”

Tenez-vous compte d’un échec ?

“Non. La confiance est plus grande qu’avant. On a un devoir sportif de se qualifier, mais chaque match doit être joué. La plus grande erreur, ce serait de sous-estimer cette équipe galloise. On peut gagner six points, ici à Cardiff. Parce que des concurrents vont en perdre ici.”

Interview > Yves Taildeman



© La Dernière Heure 2012

Live  Suivez pays de Galles - Belgique en direct à 20h30

Vos articles Sports

Newsletter Sports+

Fil info