Alan Hansen, consultant vedette de la BBC, estime que le Diable est le meilleur défenseur de cette Coupe du Monde.

Leur équipe éliminée, les observateurs anglais tiennent désormais la Belgique et ses nombreux joueurs de Premier League à l’œil. C’est le cas d’Alan Hansen, consultant vedette de la BBC. Dans une chronique à lire dans le Telegraph, l’icône de Liverpool a dit tout le bien qu’il pensait de Vincent Kompany et de ses prestations brésiliennes. “Kompany est seul dans ce tournoi qui manque sérieusement de défenseurs de grande classe”, écrit-il. “Cette Coupe du Monde ne laissera pas le souvenir de défenses de qualités et pendant que l’Allemagne et le Brésil peinent derrière, le défenseur belge balaie tout devant lui.”

Hansen va même plus loin en mettant la tête du Diable à prix : “Si j’étais un manager de club de Premier League et que j’avais 125 millions d’euros pour acheter deux défenseurs, je les dépenserais probablement pour en prendre un seul : Kompany. Ce n’est pas parce qu’il a surnagé dans cette équipe belge jusqu’à présent, mais parce qu’il y a des carences à ce poste dans cette compétition. Kompany n’a joué que deux matches, et pas face à la plus forte opposition, mais il a tout de même montré qu’il était un défenseur central exceptionnel. Ce poste a tellement de facettes… Tout a à avoir avec le positionnement – c’est le critère numéro un – mais tu dois aussi être capable de lire le jeu, de tacler et de relancer. Quand Vincent a fait son job défensif, il est capable de donner le ballon d’un point A à un point B et c’est un plus indéniable.”

Le consultant insiste alors sur les manquements des autres grands noms à ce poste dans le tournoi. Comme la lenteur de Mertesacker et Hummels. “Thiago Silva n’a pas non plus été des plus convaincants. Il faut dire que jouer à côté de David Luiz, ça n’aide pas.”

Par contre, Hansen est nettement moins élogieux quand il parle de deux autres défenseurs des Diables : “La Belgique compte lourdement sur Kompany car Vermaelen et Vertonghen n’ont pas été assez fiables avec Arsenal et Tottenham au poste de défenseur central. La preuve, le sélectionneur les utilise au poste d’arrière d’aile. Cela en dit long, non ?”

Mais s’ils ne sont pas à niveau, il restera toujours Vince The Pri