Il était le président de la Fédération entre 2001 et 2006.

Jan Peeters, ancien président de l'Union belge de football (URBSFA) est décédé jeudi après-midi à l'âge de 82 ans des suites d'une hémorragie cérébrale, a confirmé l'URBSFA vendredi.

Jan Peeters a succédé en 2001 à Michel D'Hooghe à la tête de la fédération. En 2006, il a été remplacé par l'actuel président, François de Keersmaecker, mettant fin ainsi à 38 ans de carrière au sein de la fédération. Cette longue aventure au sein de l'institution belge lui a valu la plus grande distinction de l'URBSFA, le titre de 'Baron de Laveleye'.

"Jan était quelqu'un de très respecté", affirme François De Keersmaecker. "L'URBSFA présente ses condoléances à la famille et aux proches de Jan Peeters", peut-on lire vendredi dans un communiqué.

"Jan Peeters a très vite percé à l'URBSFA jusqu'au Comité Exécutif et récolté de nombreux mérites, aussi bien en tant que secrétaire-général qu'en tant que président de l'Union belge. Il a rempli durant de longues années rempli des positions importantes au sein de l'URBSFA et avait également différents mandats au sein de la FIFA et de l'UEFA, où il y était là aussi énormément respecté. Je me tourne vers la famille et les amis de Jan et voudrais leur exprimer mon soutien", déclare François De Keersmaecker.

En 1968, Peeters a fait ses premiers pas à l'Union belge avant de siéger en 1977 au comité exécutif. Juste avant d'être nommé président, il a occupé la fonction de secrétaire général de 1997 à 2000.

Jan Peeters était également actif au sein de l'UEFA ou encore de la FIFA comme membre de la commission disciplinaire.

Mais Jan Peeters n'a pas joué un rôle que dans le monde du football. A partir de 1984, il a occupé des fonctions importantes au Comité Olympique et Interfédéral Belge (COIB). Il a notamment été chef de délégation lors des Jeux de Barcelone en 1992 et d'Atlanta en 1996. Ces dernières années, Jan Peeters siégeait encore en tant que président de la commission éthique du COIB.