La DH a rencontré Thierry Henry vendredi matin où il assistait au tirage au sort des Coupes d’Europe depuis jeudi soir.

De son propre aveu, cela faisait belle lurette qu’il n’avait plus mis un pied en principauté monégasque.

Invité jeudi par l’Uefa pour honorer de sa présence le tirage au sort de la Ligue des Champions au même titre que Pavel Nedved, Clarence Seedorf, Robert Carlos ou encore Ruud Van Nistelrooy, Thierry Henry en a profité vendredi après-midi pour pousser une pointe au centre d’entraînement de l’ASM à la Turbie, là où tout a commencé pour lui, comme il s’est plu à le rappeler lors d’une petite conversation informelle dans les salons de l’Hôtel Méridien où il était descendu : "Monaco, c’est la première étape de ma carrière, là où j’ai commencé à apprendre véritablement mon métier", nous dira-t-il avant d’embrayer sur sa vie actuelle : "Je réside à Londres depuis mon retour des States et je m’y plais très bien."

On peut le comprendre, sa lucrative activité de consultant chez Sky Sports lui rapporte bonbon ...

Assez bizarrement , Thierry Henry ne fit pas la moindre allusion quant à son mandat belge qui fera de lui un observateur d’élite en Premier League. C’est une certitude, Roberto Martinez pourra compter sur la discrétion de son adjoint…