Kevin De Bruyne est de retour avec les Diables pour jouer le Final 4 de la Nations League. Blessé durant le quart de finale de l'Euro face au Portugal, il avait manqué les trois rencontres qualificatives des Belges en septembre dernier.

S'il espère toujours remporter un trophée avec la Belgique, De Bruyne se montre réaliste : "La Coupe du monde en Russie était selon moi le meilleur moment pour gagner quelque chose avec l'équipe nationale", a-t-il déclaré dans un entretien exclusif accordé au Laatste Nieuws, "lors du dernier Euro, nous étions plusieurs joueurs à ne pas être dans le meilleur moment de notre carrière."

Revenu de blessure au dernier moment pour l'Euro comme Eden Hazard et Axel Witsel, De Bruyne n'était pas à 100% : "J'ai tout fait pour être le mieux possible à l'Euro mais je ne pouvais simplement rien faire de plus à ce moment-là. Si je dois parler pour moi-même : je suis arrivé avec une blessure à la pommette et je suis reparti avec une blessure encore plus grave à la cheville. Dans cette optique, je n'étais pas déçu après l'élimination", a continué le milieu de terrain de Manchester City. Sérieusement touché après un tacle avec Palhinha lors du huitième de finale contre le Portugal, le Diable a tout fait pour jouer contre l'Italie : "J'ai su directement que c'était grave. Contre la Squadra, j'ai joué avec deux injections. Mais si j'avais su dans quel état se trouverait ma cheville après le match, je n'aurais pas joué."