Ce sera le cinquième duel opposant la Belgique à l’Italie, en grand tournoi, ce vendredi à Munich. L’Italie devient donc, avec l’Angleterre et l’URSS/la Russie, l’adversaire le plus souvent rencontré à la Coupe du monde et à l’Euro, devant l’Allemagne et la France (4).

Le bilan belge est toutefois déficitaire, jusqu’ici, puisque les Diables rouges n’ont jamais battu la Squadra Azzura. En 1954 , lors du seul duel en Coupe du monde, la Belgique avait perdu 4-1 en phase de poules.

En 1980, à l’Euro, les Diables avaient arraché un partage (0-0) leur ouvrant les portes de la finale contre l’Allemagne.

En 2000et 2016, en phase de groupes à chaque fois, la Belgique a été tenue en échec, sur le même score : 0-2.

Finalement, pour trouver la trace d’un succès belge en match officiel, il faut remonter à 1972, quand la Belgique de Paul Van Himst avait éliminé l’Italie, pour se qualifier pour l’Euro. C’était à l’époque un… quart de finale à jouer en aller-retour (0-0 à Milan, 2-1 à Anderlecht).