Voici les factures du staff des Diables qui choquent plusieurs dirigeants.

L'Union belge de football a regretté les fuites dans la presse concernant des dossiers de factures "exorbitantes" (voir ci-dessous) de missions des scouting pour les Diables Rouges, mais a reconnu que de telles dépenses étaient inacceptables.

"L'URBSFA tient à réagir aux accusations publiées dans les médias hier et aujourd'hui quant aux missions de scouting pour l'équipe nationale", a exprimé l'Union belge dans un communiqué. "Lesdits emails et factures ont trait à un nombre de missions de scouting effectuées durant les mois de mars et d'avril. Le directeur financier de l'URBSFA en a reçu les factures la semaine passée et vendredi après-midi, il a demandé un justificatif de ces frais exubérants par mail interne. Le manager concerné, qui était en congé vendredi, et le CEO n'y ont plus réagi vendredi étant donné que ce point nécessitait une discussion en Comité de Direction de ce lundi. Nous déplorons par conséquent que des factures reçues vendredi passée par le directeur financier soient déjà publiées dans les médias dimanche".

"Il va de soi que de telles dépenses sont inacceptables et ne correspondent pas à la politique de 'bonne gouvernance' de rigueur financière que l'URBSFA est en train de mettre en place. Les mesures qui ont déjà été prises, doivent éviter de telles dépenses à l'avenir".


Voici les factures

Une bombe, une de plus ! Nous nous sommes procuré des e-mails et certaines de ses factures sont, en effet, très, très élevées 

Voilà qui donnera de nouveaux arguments à la Pro League pour critiquer De Keersmaecker, car ces factures datent d’avril et entraient donc dans la période où l’Union belge était supposée déjà faire attention à ses finances.

Le premier document ci-dessous révèle un voyage du docteur de l’équipe nationale à Londres pour assister à un congrès médical. Prix de la nuit dans cet hôtel cinq étoiles : 456 euros. Donc, 912 euros pour deux nuits !

Le deuxième document concerne des missions de scouting effectuées par Mario Innaurato, pourtant préparateur physique. Il s’est rendu à Milan et à Turin pour des séjours facturés à environ 1.000 euros à chaque fois. Avec un transfert depuis l’aéroport via un service de chauffeur de luxe qui coûte la bagatelle de 550 euros.

Même constat pour les missions de scouting de Vital Borkelmans : quand il se rend à Londres, il utilise un service de taxi haut de gamme pour faire le trajet de la gare de Saint-Pancras au stade de Stamford Bridge. Coût : 592 euros ! Avec un ticket Eurostar en première classe, le prix d’un aller-retour à Chelsea en une journée revient, tout compris, à 1.027 euros à la Fédération.

Dans un mail envoyé à Piet Huys, secrétaire de Marc Wilmots, Tom Borgions, directeur financier de l’Union belge, a tiré la sonnette d’alarme : "Les coûts non seulement peuvent mais doivent être plus bas. J’aimerais avoir des explications concernant les taxis ! Pour un tel tarif, je peux louer une voiture pendant une semaine. Pour le prix d’une nuit d’hôtel, je peux loger deux ou trois nuits dans un autre hôtel !"

Gérard Linard, en copie de ce mail, était donc au courant et devra certainement s’en expliquer.

"Ces chiffres sont choquants", réagit Johan Timmermans, président de Malines. "Le plus grave, c’est que ces dépenses sont visiblement couvertes ! J’ai des grandes questions sur le fonctionnement du président et de son CEO."

© DR
Deux nuits dans l'hôtel cinq étoiles The Strand pour le médecin des Diables. Addition totale: 912,07 euros.

© DR
Quatre trajets à Turin facturés à 550 euros pour une mission de scouting faite par le... préparateur physique.