Diables Rouges

Ce mercredi soir, Eden Hazard et Thibaut Courtois ont vécu une soirée cauchemardesque à Paris, où le Real Madrid a été sèchement battu par le PSG (3-0).

Eden Hazard ne gardera pas un bon souvenir de sa première titularisation officielle avec le Real Madrid. Aligné sur le côté gauche de l'attaque, le capitaine des Diables Rouges ne s'est mis en évidence que trop peu face à un PSG qui a soigné sa copie. Thomas Meunier n'a presque jamais été pris à défaut par Hazard. Thibaut Courtois s'est retourné trois fois, lui qui est en grande partie coupable sur le premier but des Parisiens.

Une entrée en matière sur la scène européenne pénible pour l'équipe espagnole. Ce mercredi matin, les médias français et espagnols n'épargnent pas les deux Diables Rouges du Real.

Hazard: un 2 sur 10 pour L'Equipe

Le réputé quotidien L'Equipe a par exemple octroyé une note de 2/10 à Eden Hazard. Le quotidien français pointe notamment le fait que le Brainois n'est pas encore prêt. "Il n'est pas à 100 % et ça s'est vu. Titularisé alors qu'il revient de blessure, il a manqué d'explosivité et eu un mal fou à faire des différences, sa marque de fabrique. Trop statique dans son jeu sans ballon, sans inspiration dans ses appels, il n'a quasi servi à rien dans l'animation madrilène. Son remplacement par Lucas Vazquez (70e) était on ne peut plus mérité".

Eurosport évoque aussi la mauvaise soirée du Belge: "Du côté du Real, Eder Militao, Toni Kroos et Eden Hazard ont incarné la faillite madrilène dans tous les secteurs du jeu."

En Espagne, Marca a classé les 14 joueurs du Real Madrid et Zinédine Zidane selon leurs prestations. Hazard y occupe la 11e place. "C'était une nuit pour prouver qu'il est un galactique et il est passé pratiquement inaperçu. Il ne s'est pas caché, mais il n'était pas très en vue. Il n'est pas encore à son meilleur niveau. C'est pour cela que Zidane l'a sorti à 2-0", explique le média espagnol.

France Football n'y va pas de main morte non plus. "On attendait beaucoup de lui, surtout face à un Thomas Meunier qui n'est pas forcément le meilleur défenseur du monde. On attend toujours... Si l'ancien de Chelsea a besoin d'un peu de temps encore pour peaufiner ses automatismes avec ses nouveaux partenaires, il a clairement manqué d'explosivité et de finesse dans ses quelques envolées, comme sur cette percée qui l'a vu terminer le nez dans la pelouse (67e). Il a logiquement cédé sa place à Lucas Vazquez dans la foulée. Décevant...", publiait le journal Français.

Courtois (à la) ramasse

Thibaut Courtois retrouvait quant à lui Keylor Navas, son ancien concurrent au Real Madrid passé entre-temps dans les rangs du PSG. Le néo-Parisien a gagné son match à distance avec l'ancien portier de Chelsea. Courtois s'est retourné à trois reprises tandis que Navas a gardé le zéro. Le Belge s'est également fait égratigné dans les journaux.

L'Equipe lui a octroyé la note de 4, en détaillant qu'on en attend davantage de Courtois en terres espagnoles. "On attend toujours qu'il s'impose pleinement au Real et le match de mercredi ne va pas changer cela. Sur l'ouverture du score, la frappe de Di Maria est fulgurante mais il ne ferme pas son poteau (14e). Sur le second but, il tarde un poil à réagir (33e). De bonnes interventions aussi (59e, 61e)."

AS aborde aussi la soirée ratée des Madrilènes et incrimine leur gardien. "Les prières de Keylor, genoux au sol et bras au ciel ne protègent plus le but de Madrid. Courtois non plus. Il vient d'encaisser onze buts lors des quatre derniers matches du Real en Europe", écrit le quotidien.

Marca, dans son classement, place Courtois à la dernière position. "Le Belge a facilité la douce revanche de Keylor Navas. Il est coupable sur le 1-0. Il ne fait pas d'erreurs flagrantes, mais il ne sauve pas le Real. Courtois n’est pas responsable de la défaite, mais il ne fait plus beaucoup d'arrêts. Ses partenaires l'aident peu, mais il n'offre pas de sécurité à l'équipe", conclut Marca.

Alvaro Benito, un consultant de Carousel Deportivo, a été plus loin. Il estime qu'on n'a pas vu le vrai Thibaut Courtois. "Nous ne voyons pas le brillant Thibaut. Il n'a pas été le gardien de but qui vous donne des points quand l'équipe souffre, comme Ter Stegen l'a fait à Dortmund".