A la veille de la demi-finale entre la Belgique et la France en Nations League qui se jouera à Turin, le quotidien L'Equipe a réalisé un long reportage à la frontière sur les rivalités qui existent entre les Belges et les Français. Si le quotidien note un complexe d'infériorité côté Belge, l'autodérision de notre plat pays est toutefois reconnue à sa juste valeur par nos confrères qui n'hésitent pas à définir les supporters français comme étant munis d'arrogance.

L'Equipe rappelle le mal qu'a pu faire au peuple le Belge la défaite subie en demi-finale du Mondial 2018 en Russie face à la France (1-0) et note que de grosses tensions ont pu apparaître entre les voisins juste après le coup de sifflet final. Les déclarations de plusieurs joueurs belges et l'arrivée du "Seum" y sont pour quelque chose. 

Plus de 3 ans après, même si le chambrage entre les deux pays continue ( à l'image d'un Obelgix qui aime provoquer ses voisins et amis français), le reportage démontre à plusieurs reprises que les tensions semblent s'être dissoutes depuis lors et que le match de ce jeudi et à nouveau une "fête des voisins !" comme titré en Une du quotidien sportif.