Pas titularisé lundi malgré la suspension de Costa, le Belge peine à faire son trou à Chelsea.

Tout le monde s’attendait à le voir débuter la première rencontre de sa jeune carrière dans le championnat anglais. Lui, le premier. Mais il n’a finalement joué que… trois petites secondes.

Malgré la suspension de Diego Costa lors du Boxing Day, ce n’est pas Michy Batshuayi qui occupait le front de l’attaque des Blues lundi, à Bournemouth, mais un trio composé de Willian, de Pedro et d’Eden Hazard, aligné pour la première fois en faux neuf. Un coup dur pour l’ancien joueur de Marseille et du Standard, dont la mine sur le banc en disait long.

Dans une situation compliquée à Chelsea, où son temps de jeu peine à décoller, il a toutefois pu compter sur le soutien d’Antonio Conte après la rencontre.

"C’est la première fois que nous avons joué sans attaquant de pointe, mais cela ne veut pas dire que j’ai oublié Michy", s’est justifié le coach des Blues. "C’est un joueur très talentueux; nous devons encore le former durant les entraînements."

Mais le Belge souhaite plus que participer aux entraînements. Même si, comme l’indiquait à juste titre Nemanja Matic il y a quelques jours, "Michy apprend beaucoup en s’entraînant aux côtés de Diego Costa", qui rappelons-le, est tout de même le meilleur buteur de Premier League avec 13 buts.

Dans ces conditions , un prêt au sein d’une autre formation anglaise apparaît comme idéal pour permettre à Batshuayi de faire ses armes en Angleterre. Mais Antonio Conte réfute cete idée.

"Il ne se sera pas autorisé à partir en prêt", a précisé le manager italien, qui sait qu’il pourrait avoir besoin de son Diable à tout moment en cas de blessure de Diego Costa.

Et de continuer : "Si Michy est là, c’est qu’il le mérite. Son attitude et son développement sont fantastiques. Il veut toujours s’améliorer, que ce soit techniquement et physiquement. On travaille beaucoup tous les aspects tactiques avec lui. Il montre beaucoup d’implication, de motivation et une grande passion."

Des qualités qui ne lui permettent apparemment pas (encore ?) de revendiquer une place dans le onze de base. Ce qui ne doit pas être évident à digérer pour l’attaquant de 23 ans, qui, à son âge, a besoin du rythme des matches pour continuer sa progression.

En attendant, le Belge prend son mal en patience. Lundi, après la rencontre, il a remercié ses fans sur Twitter pour les nombreux messages de soutien reçus. Mais nul doute que ce post était empreint de frustration et qu’il aurait préféré remercier ses followers après avoir reçu les félicitations du buteur…