Les Diables sont sur une voie royale. En cas de victoire contre le Danemark, les Diables seront automatiquement qualifiés pour les huitièmes. De leur côté, les Russes se sont relancés et ont gagné le match de la peur contre la Finlande. Voici le debrief de la rencontre. 

Le match : le but annulé de Pohjanpalo a tout changé

C’est une histoire de centimètres. Mais c’est logiquement que le VAR a annulé le but finlandais marqué par Pohjanpalo à la 5e minute, d’une très jolie tête. Le véritable tournant du match pour des Hiboux qui avaient débuté la rencontre pied au plancher, encore dans l’enthousiasme de leur victoire face au Danermark lors de la première journée.

Mais au final, c’est bien une Russie pas forcément séduisante qui s’est imposée d’un but grâce à un éclair de génie, petit bijou de Miranchuk dans les arrêts de jeu de la première période. Le tout pour le tout finlandais en fin de rencontre n’a pas été suffisant pour aller chercher un point.

Le joueur : Aleksei Miranchuk

Ce n’était pas le match de l’année mais ce ballon envoyé dans la lucarne par Aleksei Miranchuk valait à lui-seul le détour. L’attaquant de l’Alatanta a véritablement fouetté la balle pour tromper un Hrradecky impérial durant tout le reste de la rencontre. Pour battre le gardien finlandais, il fallait un exploit. Miranchuk en a été l’auteur.

Le chiffre : 3

Avant la rencontre entre le Danemark et la Belgique, trois équipes possèdent trois points dans le groupe B : la Belgique, la Finlande et la Russie. Le suspense est entier puisque toutes les équipes du groupe peuvent encore se qualifier pour les huitièmes de finale de l’Euro.

Cette victoire russe relance tout à fait le suspense pour la qualification. En cas de victoire face au Danemark ce jeudi, les Diables seraient automatiquement qualifiés. La voie est donc royale même si les Danois auront certainement un autre visage que lors de leur première rencontre.

Revivez le direct: