Diables Rouges

Les sanctions imposées par les États-Unis à l'Iran ont retardé la signature du contrat que Marc Wilmots en tant que nouveau sélectionneur national de l'équipe d'Iran de football, a annoncé la fédération iranienne (FFI) jeudi.

 "Nous sommes dans la phase finale des négociations, mais le contrat n'est pas encore signé. Il y a encore quelques détails à clarifier", a précisé le secrétaire général de la FFI Ibrahim Schakuri.

Ces détails n'ont pas été précisés mais ils seraient liés aux sanctions. "Notre situation politique et économique est aujourd'hui un peu différente de celle dans d'autres pays", a déclaré Schakuri cité par l'agence ISNA. 

Dans le cadre des sanctions, les virements bancaires internationaux ne peuvent être effectués à partir d'Iran, ce qui pourrait avoir un impact sur la façon dont le salaire de Wilmots (estimé à 4 millions d'euros jusqu'à la fin 2022) sera payé.