Diables Rouges

L'homme chargé de remettre la fédération sur les bons rails est également pessimiste concernant l'éventuel remplaçant de Wilmots: "Un coach de classe mondiale du style Van Gaal n'est pas payable".

Ce mercredi matin, le CEO de l'Union belge Gérard Linard y est allé d'une petite déclaration qui n'est pas passée inaperçue... "L'indemnité de départ de Marc Wilmots est d'au moins 1 million d'euros. C'est un problème pour la Fédération car on n'a pas les mêmes budgets que la France, l'Espagne ou l'Allemagne. Aucune décision n'a d'ailleurs été prise concernant le sélectionneur, il faudra attendre la semaine prochaine."

Ce budget limité risque aussi de poser des soucis au moment d'attirer un nouveau sélectionneur, si l'aventure de Marc Wilmots devait s'arrêter là. "Selon moi, un coach de classe mondiale du style Louis Van Gaal n'est pas payable pour l'Union belge... sauf si le coach en question fait de grosses concessions", a ajouté Linard.

Précisons par ailleurs que la première grande décision post-Euro est tombée : les Diables rouges s'entraîneront à partir d'octobre dans le nouveau centre de Tubize et plus à Neerpede. Les joueurs y logeront également lors des rassemblements de l'équipe nationale. Jusqu'ici, Marc Wilmots avait toujours tenu à rester fidèle à Neerpede mais il ne semble plus en mesure de prendre ce type de décision...