L'équipe du coach Jaroslav Silhavy n'est que 42e au classement FIFA mais compte bien surfer sur la vague de son premier match pour gêner les Diables Rouges. "Tous nos joueurs devront faire le maximum, jouer à leur meilleur niveau et être tout le temps concentré sans faire trop d'erreurs", a lancé d'entrée le sélectionneur de 59 ans, en poste depuis septembre 2018. "La Belgique n'est pas seulement favorite du groupe, elle l'est aussi pour la Coupe du monde. C'est un adversaire très difficile."

À la question de savoir d'où provenait la principale menace belge, Silhavy n'a pas pu mentionner qu'un seul nom. "Il y a Kevin De Bruyne, Romelu Lukaku ou encore Youri Tielemans. Tout leur secteur offensif est très fort, nous devrons évidemment nous montrer prudents."

Pour défier la Belgique, le sélectionneur tchèque devra toutefois se passer de son capitaine Vladimir Darida, qui évolue au Hertha Berlin et qui ne peut donc pas se rendre dans son pays en raison des restrictions de voyage imposées par le gouvernement allemand. Outre Darida, la République tchèque devra aussi composer avec les absences du gardien Jiri Pavlenka (Werder), du défenseur Pavel Kaderabek (Hoffenheim) et de l'attaquant Patrik Schick (Leverkusen), tous titulaires mercredi à Lublin (Pologne) contre l'Estonie. Du côté belge, ce sont Boyata, Casteels, Thorgan Hazard et Meunier qui ne pourront pas jouer. "Je suis sûr que ces absences seront difficiles pour les deux équipes. Nos quatre joueurs vont nous manquer, c'est certain."

Pour tenter de faire mieux que le pays de Galles, battu 3-1 à Louvain en cadrant un tir sur l'ensemble du match, Silhavy espère que son équipe "tentera davantage de tirs" et ainsi "pousser l'équipe adverse à la faute".

Tomas Soucek, capitaine d'un soir, croit au bloc tchèque pour contrer les Diables

En l'absence de Vladimir Darida samedi soir à Prague, c'est Tomas Soucek qui devrait porter le brassard de capitaine de la République tchèque pour affronter la Belgique. Le milieu de terrain de West Ham, auteur d'un triplé contre l'Estonie en milieu de semaine, espère voir un collectif tchèque à la hauteur des individualités présentes dans les rangs des Diables Rouges. "La Belgique possède énormément de talent avec Kevin De Bruyne, Youri Tielemans, Dries Mertens ou encore Romelu Lukaku. Mais nous nous préparons en tant qu'équipe et c'est comme ça que nous allons devoir jouer", a déclaré Soucek vendredi lors de la traditionnelle conférence de presse à la veille de match. "Ils ont beaucoup d'individualités. Nous devons nous battre les uns pour les autres. Je pense que ce sera la clé."

Soucek, auteur d'un triplé contre l'Estonie (2-6) mercredi à Lublin, en Pologne, veut profiter de ce probant succès pour aborder ce duel contre les Diables. "Je suis content de la façon dont nous avons gagné. Cette confiance va nous aider pour samedi. Ce match peut être décisif afin de parvenir à atteindre nos objectifs. Nous espérons pouvoir donner le meilleur."

Le sélectionneur Jaroslav Silhavy a ensuite précisé que Soucek "devrait vraisemblablement" être le capitaine tchèque samedi soir. "Il fait du très bon travail en Premier League et représente très bien notre pays. Nous sommes contents de son transfert pour l'équipe nationale", a dit Silhavy à propos du joueur passé du Slavia Prague à West Ham l'été dernier, qui brille sur les terrains anglais avec déjà 9 buts à son actif. "C'est un leader naturel, je suis ravi de son état d'esprit."