Véritable monument vivant de Manchester City et considéré comme le meilleur milieu de terrain d’Angleterre, Kevin De Bruyne a bien failli ne jamais vivre sa carrière outre-Manche. "J’avais l’option d’aller au Bayern Munich, au PSG ou de rester à Wolfsbourg", racontait-il à la BBC en 2018.

C’est durant l’été 2015 que les négociations parisiennes ont échoué. Le Diable sortait d’une saison pleine du côté de Wolfsbourg (16 buts et… 28 assists) et le PSG était à la recherche d’un nouveau talent offensif. "J’ai rencontré Olivier Létang (NdlR : directeur sportif adjoint du PSG à l’époque) à quelques reprises" , expliquait en août 2015 Patrick De Koster, ex-agent de De Bruyne, à nos confrères de Sport/Foot Magazine. "On a d’abord envisagé le rôle éventuel de Kevin avant de parler chiffres. Leur priorité s’appelait Kevin De Bruyne et non Angel Di Maria."

Si l’Argentin a signé au Parc des Princes le 6 août 2015, c’est parce que KDB avait déjà pris sa décision. "J’ai pensé que pour moi le type de football joué à Manchester City me conviendrait mieux", justifiait le Belge, qui ne regrette probablement pas son choix.

Après six saisons chez les Sky blues , il a déjà soulevé 13 trophées. Dont le dernier pas plus tard que dimanche (la Coupe de la ligue). Et le prochain ? Peut-être ce week-end en Premier League en cas de succès samedi à Crystal Palace et de défaite de United le lendemain contre Liverpool. En attendant, son focus est tourné vers Paris avec la perspective d’un autre trophée qu’il n’a encore jamais touché.