Le physique des Diables rouges est observé à la loupe par Roberto Martinez ce week-end. Chaque petite chute ou grimace donne des frissons au sélectionneur et à son staff. Comme lorsque Leandro Trossard a glissé et s’est tenu la cheville avec Brighton. Plus de peur que de mal, heureusement.

Ce n’est en revanche pas le cas pour Thomas Meunier. En début de seconde période, l’arrière droit du Borussia Dortmund a demandé à son entraîneur de quitter la pelouse. L’Ardennais se plaignait en réalité de son genou gauche. Le même qui lui a déjà fait ressentir des douleurs ces derniers jours.

Déjà absent plusieurs semaines suite à une inflammation du genou la saison dernière, Meunier a donc rejoint l’infirmerie. Il souffrirait d’une plaie ouverte au genou mais aussi d’un orteil très gonflé.

Ces douleurs pourraient l’empêcher de rejoindre les Diables rouges ce lundi à Tubize puisque l'on évoque une fracture à l'orteil. En attendant d’en savoir davantage ce dimanche, on ne peut que s’inquiéter d’une éventuelle absence face à la France. Encore. On se souvient qu’en demi-finale de la Coupe du monde 2018, Meunier avait déjà été privé de duel avec les Bleus à cause d’un excès de cartes jaunes.

Pour pallier à la probable absence du joueur de Dortmund, Roberto Martinez a d'ores et déjà décidé de faire appel à Thomas Foket.

Le sélectionneur s’est par contre rassuré de l’état physique de Dedryck Boyata. Forfait le week-end dernier à cause de douleurs aux ischios, le défenseur du Hertha Berlin a cette fois été capable de disputer les 90 minutes de son duel avec Fribourg.