Huit des onze titulaires alignés par Advocaat contre la Turquie sont issus du groupe de de Sart

BRUXELLES On a beaucoup parlé ces derniers mois d'un conflit de générations qui minait les Diables Rouges. Tout en rappelant qu'il est bien trop tôt pour crier au renouveau définitif de la sélection belge, après un seul match contre un adversaire peu mobilisé, il convient de relever que huit des titulaires lors de la victoire contre la Turquie sont issus de la génération qui a brillé à l'Euro Espoirs et aux Jeux Olympiques sous la houlette de Jean-François de Sart.

Bailly, Vermaelen, Fellaini, Vertonghen, Dembélé et Mirallas (qui jouait comme flanc gauche à l'Euro mais comme attaquant aux JO) étaient titulaires à Pékin. On peut y ajouter Nicolas Lombaerts, blessé pendant les JO mais pleinement utilisé à l'Euro , et Roland Lamah, réserviste resté en Belgique pour le tournoi olympique.

Ils étaient encadrés de Daniel Van Buyten, d'Émile Mpenza et de Gill Swerts. Des titulaires de de Sart à Pékin, il ne manquait que Kompany (blessé), De Mul (qui perd pied au FC Séville), De Roover, Pocognoli et Martens (non retenu).

On peut même pousser le parallèle plus loin en constatant que le système utilisé samedi soir par Advocaat (un 4-2-3-1) est celui appliqué par Jean-François de Sart tant aux Pays-Bas qu'en Chine et celui, d'ailleurs, utilisé à tous les étages des sélections nationales depuis des années.



© La Dernière Heure 2009