Le Real Madrid a signé sa quatrième victoire consécutive en championnat, samedi à domicile, face à l'Espanyol Barcelone (2-0) lors de la quinzième journée de Liga.

Les coéquipiers de Thibaut Courtois, titulaire, et Eden Hazard, absent car blessé à la cheville, en profitent pour prendre trois points d'avance (34 unités) sur le FC Barcelone, qui reçoit Majorque plus tard dans la journée au Camp Nou (21h00).

La dernière défaite du Real Madrid remonte au 19 octobre, à Majorque précisément. Depuis lors, les troupes de Zinedine Zidane ont aligné sept victoires et deux partages toutes compétitions confondues.

Face à l'Espanyol, les pensionnaires du stade Santiago Bernabeu s'en sont remis à leurs Français. Raphael Varane a, en effet, ouvert la marque en première période (37e) avant que Karim Benzema ne double la mise à onze minutes du terme de la rencontre (79e). Un troisième Français, Ferland Mendy, s'est illustré négativement en écopant d'un carton rouge à la 83e minute de jeu.

Le Real Madrid, qui se déplace au Club de Bruges mercredi dans le cadre de la sixième et dernière journée du groupe A en Ligue des champions, se rendra à Valence et au FC Barcelone lors des deux prochaines journées de championnat.

En Angleterre

Chelsea et Batshuayi tombent à Everton où Duncan Ferguson a brisé la spirale négative

Chelsea a été battu sur la pelouse d'Everton (3-1), qui a placé Duncan Ferguson sur son banc après le limogeage de Marco Silva, samedi en ouverture de la seizième journée de Premier League. Michy Batshuayi, monté au jeu à la 82e alors que le score était de 2-1, n'a rien pu faire pour éviter la défaite à son équipe.

Mal en point en championnat (18e, 14 pts), Everton avait décidé jeudi soir de limoger son entraîneur portugais Marco Silva. En attendant la désignation de son successeur, l'ancien attaquant phare des Toffees Duncan Ferguson assurait l'intérim face à Chelsea.

La direction du club de Liverpool souhaitait opérer un choc psychologique et elle ne doit pas être déçue après le duel de ce samedi. Everton a, en effet, rapidement pris l'avantage dans cette rencontre, grâce à un but précoce de Richarlison (1-0, 5e). L'équipe locale a ensuite doublé la mise au retour des vestiaires via Calvert-Lewin (2-0, 49e). Chelsea a réduit temporairement l'écart par l'intermédiaire de Kovacic (2-1, 52e) mais Calvert-Lewin a signé son deuxième but de l'après-midi pour asseoir définitivement la victoire des "Toffees" (3-1, 84e).

Chelsea (29 points) est quatrième au classement de la Premier League. Après trois défaites consécutives, Everton, de son côté, profite de cette victoire pour s'extirper de la zone rouge et se classe désormais quatorzième (17 pts).

Vertonghen délivre un assist lors de la balade de Tottenham contre Burnley

Jan Vertonghen, aligné en défense avec Toby Alderweireld, a contribué à la large victoire de Tottenham à domicile contre Burnley (5-0) samedi en délivrant un assist sur le troisième but de son équipe lors de la seizième journée de Premier League. Les Spurs (23 pts) en profitent pour intégrer le top-5.

Tottenham menait déjà 3-0 au repos grâce à des réalisations de Kane (4), Lucas (9) et Son (32). Kane a planté une deuxième rose au retour des vestiaires (54) avant que Sissoko (74) ne fixe le score à 5-0.

Dans le même temps, Liverpool a obtenu sa quinzième victoire en seize rencontres, sur la pelouse de Bournemouth (0-3). Oxlade-Chamberlain (35), Keita (44) et Salah (54) ont alimenté le marquoir. Divock Origi est resté sur le banc après sa démonstration contre Everton en semaine. Les Reds caracolent en tête du classement avec 46 unités, soit 11 de plus que Leicester, qui se déplace dimanche (15h00) à Aston Villa, et 14 sur Manchester City, qui reçoit son rival de United plus tard dans la journée (18h30).

Enfin, Watford, avec Christian Kabasele titulaire, et Crystal Palace, où Christian Benteke a relayé Andros Townsend à 73e, se sont neutralisés (0-0). Les anciens anderlechtois Luka Milivojevic et Cheikhou Kouyaté ont également participé à la rencontre dans les rangs visiteurs.

Crystal Palace (22 pts) est septième et Watford (9 pts), lanterne rouge.

De Bruyne perd le derby de Manchester avec City contre United, Raman buteur avec Schalke

Manchester City a été surpris à domicile samedi par son voisin de United (1-2) lors de la seizième journée de Premier League. Troisième (32 pts), le club entraîné par Pep Guardiola pointe désormais à quatorze unités du leader Liverpool, vainqueur plus tôt dans la journée à Bournemouth (0-3). Le deuxième, Leicester (35 pts), se rend à Aston Villa dimanche (15h00).

Les Cityzens, avec Kevin De Bruyne toute la rencontre, ont encaissé deux buts en première période, des oeuvres de Rashford sur penalty (23) et de Martial (29). Ils ont ensuite réduit l'écart à cinq minutes du terme par l'intermédiaire d'Otamendi.

En Bundesliga, Benito Raman a inscrit un nouveau but avec Schalke, son troisième en trois rencontres. Mais cela n'a pas suffi à son équipe pour ramener quelque chose du Bayer Leverkusen (2-1) lors de la quatorzième journée du championnat d'Allemagne. La formation locale avait, en effet, fait la différence auparavant grâce à un doublé d'Alario (15, 81).

Leon Bailey (ex-Genk) a joué une heure, et offert le premier goal à Alario.

Schalke (25 pts) est quatrième au classement avec 25 points devant Fribourg et Leverkusen, qui en comptent également 25.

En Allemagne

Le match entre le Borussia Dortmund et le Fortuna Düsseldorf revêtait une dimension particulière pour le club de la Ruhr qui fête son 110e anniversaire ce week-end. Pour l'occasion, Thorgan Hazard et tous ses équipiers ont revêtu un maillot entièrement noir pour rappeler la riche identité industrielle de la région.

Sur le terrain, il n'y a pas eu match. Les hommes de Lucien Favre ont surclassé leur voisin de Düsseldorf de la tête et des épaules. Si les jaunes et noirs ne menaient que un but à zéro à la mi-temps, au retour ds vestiaires, les joueurs de Dortmund ont appuyé sur l'accélérateur.

Avec à la baguette, un certain Thorgan Hazard, qui seul face au gardien, a inscrit son troisième but de la saison à la 58e. Il devient par la même occasion, le meilleur buteur belge de l'histoire de la Bundelsiga avec 34 buts dépassant Emile Mpenza avec qui il était à égalité.



La suite de la rencontre n'a été qu'une simple formalité pour les coéquipiers du Brainois, celui-ci adressant une nouvelle passe décisive, sa septième de la saison, à Marco Reus d'un centre à ras-de-terre à la 69e.


Opposé à Leverkusen avec Schalke 04, Benito Raman, qui a disputé l'intégralité de la rencontre, a réduit l'écart en fin de rencontre. Mais cela n'a pas suffi pour éviter la défaite, 2-1 face au Bayer.


En Italie

Dans le championnat d'Italie, l'Atalanta Bergame, avec Timothy Castagne toute la rencontre, s'est imposée sur le fil face au Hellas Vérone (3-2) lors de la quinzième journée de Serie A.

L'ancien milieu de terrain du Racing Genk Ruslan Malinovskyi (44) a répondu à l'ouverture du score visiteuse de Samuel Di Carmine (23) en première période. Ce dernier a inscrit un deuxième but à l'approche de l'heure de jeu (57), avant que l'équipe locale ne renverse le cours du match, bien aidée par l'exclusion du Véronais Pawel Dawidowicz, grâce à un penalty de Luis Muriel (64) et à un but dans le temps additionnel de Berat Djimsiti (90+3).

L'Atalanta est sixième, à seulement deux unités de la troisième place occupée par la Lazio de Jordan Lukaku et Silvio Proto, à un point de l'AS Rome, qui occupe actuellement la 4e et dernière place qualificative pour la Ligue des Champions, et à égalité avec Cagliari, qui jouera dimanche à Sassuolo.

Dries Mertens, à l'assist, n'y arrive toujours pas avec Naples, accroché à l'Udinese

Et de sept ! Naples a enchaîné samedi un septième match consécutif sans victoire en championnat sur la pelouse de l'Udinese (1-1) lors de la quinzième journée de Serie A. Les coéquipiers de Dries Mertens, à l'assist sur le but égalisateur de Zielinski (69) qui répondait à l'ouverture du score de Lasagna (32), ont été réduits à dix en fin de rencontre à la suite de l'exclusion de Maksimovic (80). Naples (21 pts) est septième au classement.

En Ligue 1 française, le Paris Saint-Germain, mené 1-0 au repos à Montpellier à la suite d'un but contre son camp de Paredes (41), s'en est remis à son trio offensif Neymar (74)- Mbappé (76)- Icardi (81) pour renverser la vapeur en seconde période dans le Hérault (1-3) lors de la seizième journée du championnat de France. Les Parisiens, avec Thomas Meunier toute la rencontre, ont été bien aidés par l'exclusion de Mendes à la 72e alors que le score était toujours de 1-0. Le PSG est en tête du classement avec 39 points, soit huit de plus que son dauphin Marseille.


En France

Le Paris SG renverse Montpellier (3-1) avec 3 buts en 7 minutes, Thomas Meunier a joué toute la rencontre

Dominé à la pause, le Paris SG a renversé Montpellier 3 à 1, profitant de l'exclusion de Pedro Mendes (72e) pour inscrire trois buts en sept minutes par Neymar sur coup franc (74e), Kylian Mbappé (76e) et Mauro Icardi (81e).

Le leader du championnat, qui compte samedi huit points d'avance sur son dauphin Marseille, s'est remis d'une entame catastrophique, entre les sorties sur blessure de Presnel Kimpembe puis Idrissa Gueye et le but contre son camp de Leandro Paredes (41e) en première période.

Strasbourg, avec Matz Sels entre les perches, s'est imposé à domicile (4-2) face à la lanterne rouge Toulouse, avec Aaron Leya Iseka à partir de la 74e, samedi, lors de la dix-septième journée de Ligue 1. Les Alsaciens (15es, 21 pts) prennent par la même occasion six points d'avance sur la dix-huitième place, celle de barragiste, occupée par Metz. Toulouse occupe la 20e et dernière place avec 12 unités.