On rêvait de voir les trois Belges de Leicester City se frotter à Kevin De Bruyne en finale de la prestigieuse FA Cup. L’élimination des Mancuniens (et la blessure de KDB) en a décidé autrement mais l’on se contentera déjà bien d’une finale pour les trois Foxes dans cette compétition aussi prestigieuse qu’ancienne.

Vainqueurs de Stoke City (0-4), de Brentford (1-3), de Brighton (1-0) et puis de Manchester United (3-1) avant d’arriver en demi-finale, les hommes de Brendan Rodgers ont fait de cette FA Cup un grand objectif. "C’est une grande motivation pour nous car cela fait si longtemps que le club n’est pas arrivé en finale", lançait le manager des Foxes avant la rencontre.

Même s’il a brillé ces dernières années avec le titre de champion en 2016, le club n’a en effet plus mis les pieds en finale de la FA Cup depuis… 1969. Et surtout, les Foxes n’ont jamais remporté cette compétition.

Il n’en fallait pas davantage pour motiver Tielemans et Castagne, titulaires au coup d’envoi ce dimanche soir à Wembley (Praet est resté sur le banc).

Même si la première période a été pauvre en occasions, les Foxes ont fait la différence en seconde via un gros travail de Vardy qui a trouvé Iheanacho (55e : 1-0).


Dans ce duel très fermé, peu spectaculaire mais dominé et géré par Leicester, Tielemans et Castagne ont participé à la maîtrise du ballon qui a privé Southampton de tout danger. Les Saints n’ont d’ailleurs pas réussi la moindre frappe cadrée.

Voilà donc les Belgian Foxes en finale de cette FA Cup programmée le 15 mai contre Chelsea dans un stade de Wembley où… 21 000 supporters sont attendus. Pour Tielemans et Praet, il s’agirait de leur premier titre depuis la Pro League avec Anderlecht en 2016-2017. Quant à Castagne, il pourrait soulever le tout premier trophée de sa carrière.