Les Belges ont vécu une soirée européenne en demi-teinte.

Cette avant-dernière journée de phase de poule pouvait éclaircir la situation dans certains groupes où quelques Diables rouges sont concernés. On fait le point sur la soirée avec les Belges engagés.

Witsel et le BVB prennent l’eau à Barcelone

Soirée plus que compliquée pour Axel Witsel et sa bande sur la pelouse du Camp Nou. Les Allemands n’ont pas su réaliser leur solide prestation du match aller en stoppant les assauts catalans. Ils n’ont pas existé durant 90 minutes.


Mertens décisif, Origi ne quitte pas le banc

Les dernières semaines agitées de Naples ne laissaient pas présager de belles choses à Anfield. Mais les Partenopei ont prouvé qu’ils avaient du caractère et beaucoup de ressources. Dries Mertens, l’un des leaders de la grève napolitaine, a répondu de la plus belle des manières en inscrivant un but de toute grande classe dans un angle ultra-fermé. Il permet au Napoli de venir chercher une unité importante en vue de la qualification dans deux semaines.


Lukaku et Martinez font encore le boulot

Lukaku-Martinez, le duo a encore fait parler la poudre. Romelu était tout d’abord à l’assist pour l’Argentin avant de voir le Slavia Prague, véritable équipe piège, revenir dans le coup sur penalty. Durant le dernier quart d’heure, Lukiller, suivi dans la foulée de Lautaro, ont fait plier les Tchèques difficilement.


Batshuayi a fait son come-back à Valence

Batsman a fait son retour à Mestalla où il a évolué durant 6 mois en 2018. L’attaquant a eu l’opportunité de se montrer durant 45 minutes. Mais ce come-back ne s’est pas vraiment passé comme prévu… Les Blues, chanceux par moments, ont encaissé durant les dix dernières minutes alors qu’ils auraient pu profiter du succès de l’Ajax pour ‘quasi’assurer leur place en huitièmes. Il faudra donc tout donner face à Lille dans 15 jours tout en espérant un faux pas espagnol.

Denayer en tant que milieu perd au Zenit

Petite surprise au coup d’envoi de la partie, Jason Denayer se trouvait aux côtés de Léo Dubois dans le milieu lyonnais. Rudy Garcia a essayé cette carte-là avec le Bruxellois mais elle ne s’est pas avérée payante malgré sa prestation encourageante. Les Gones ont chuté et se retrouvent à la 3e place du groupe. Ils ne sont plus sûrs de poursuivre leur aventure en C1.