Comme c'est devenu une habitude depuis quelques mois, les Diables rouges mettent un genou à terre pour protester contre les discriminations avant chaque rencontre. Un geste répété ce lundi face à la Finlande, mais qui n'a pas été apprécié par le public de la Gazprom Arena qui s'est mis à huer nos joueurs, comme lors du premier match de cette Euro face à la Russie.

Mais contrairement à cette rencontre d'ouverture, les Belges ont cette fois été accompagnés par les joueurs finlandais.