Diables Rouges Roberto Martinez va devoir aligner un entrejeu inédit face à la Russie et Chypre.

Petite révolution dans la sélection de Martinez : pour la première fois depuis 2009 (!), on ne retrouve aucune trace de Marouane Fellaini, Kevin De Bruyne et Axel Witsel. Il faut en effet remonter à près de dix ans pour ne trouver aucun de ses trois joueurs sur la pelouse en match officiel. Il s'agissait d'un Estonie-Belgique de triste mémoire, perdu 2-0 par des Diables déjà assurés de ne pas se qualifier pour la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud. Ce soir-là, l'entrejeu de notre équipe nationale était composé de Mousa Dembélé et... Gaby Mudingayi. 

En dix ans, la Belgique ne s'est aligné que trois fois sans ces trois joueurs, face à l'Écosse en septembre dernier, la Russie le 28 mars 2017 et la Bulgarie, en mai 2010. Il s'agissait alors de trois rencontres amicales. Roberto Martinez doit composer avec la retraite de Big Mo et les blessures de nos deux autres milieux de terrain pour les deux rencontres de qualification pour l'Euro 2020 face à la Russie et à Chypre.

Les solutions de remplacement sont multiples pour Roberto Martinez. Suite à sa blessure, Kevin De Bruyne n'a plus porté la vareuse des Diables depuis le dernier match de la Coupe du Monde face à l'Angleterre. Youri Tielemans, qui se refait une santé à Leicester après quelques mois difficiles du côté de Monaco, devrait logiquement reprendre sa place. Le remplacement d'Axel Witsel semble moins évident. Mousa Dembélé pourrait être aligné à sa place mais peut-être que Roberto Martinez essaiera Leander Dendoncker à une position dans laquelle il excelle depuis quelques mois à Wolverhampton.