Même s'ils ne sont pas parvenus à venir à bout de la France, les Diables pourraient bien poursuivre leur marche en avant lors de la prochaine publication du classement FIFA, le 12 septembre prochain.

Au vu des résultats des rencontres amicales de ce milieu de semaine, la Belgique se retrouve d'ailleurs sixième d'un classement provisoire très officieux. Pays-Bas, Croatie, Brésil et Portugal font ainsi les frais de prestations mitigées, et se voient doublés par nos Diables qui totalisent donc actuellement 1120 points, soit seulement quatre de moins que l'Italie, qui clot le top cinq.

En cas de victoire contre l'Écosse, cette sixième place mondiale sera donc une certitude pour la Belgique, quels que soient les résultats de ses illustres poursuivants. C'est donc vers le haut que les Diables pourront regarder s'ils s'imposent à Glasgow.

Avec des circonstances très favorables, la Belgique pourrait même se hisser sur le podium dès le mois prochain. Pour passer devant l'Italie, il faudrait que la Squadra perde des plumes soit contre la Bulgarie, soit contre la République Tchèque.

Sauter les Cafeteros colombiens s'annonce déjà plus complexe: la bande à Pekerman ne devra pas faire mieux qu'un 2 sur 6 lors de ses rencontres face à l'Équateur et l'Uruguay pour atteindre un total inférieur à celui de Diables victorieux en Écosse. Difficile à imaginer, tant la bande à Falcao marche sur l'eau depuis le début des éliminatoires.

Enfin, dépasser l'Allemagne est mathématiquement possible, mais hautement improbable. Même s'ils sont battus à domicile par l'Autriche, une victoire par le plus petit écart sur la pelouse des Iles Féroé permettrait aux Allemands de rester devant nous au classement FIFA version septembre 2013.

Difficile d'être déjà sur le podium le mois prochain, donc. Mais mathématiquement, c'est jouable.