Ce mercredi, la FIGC, la Fédération italienne de football, a rendu son verdict à propos du clash entre Romelu Lukaku et Zlatan Ibrahimovic. Les propos au sujet des pratiques vaudous de la maman du Diable ne sont pas jugés racistes. En revanche, cette altercation a été jugée comme comportement antisportif. Et les deux clubs ont une responsabilité objective selon le rapport. Ce qui signifie que les deux joueurs peuvent encore se faire poursuivre selon la Gazzetta dello Sport.

Pour rappel, le 26 janvier dernier, les deux joueurs se prenaient le bec après une faute de Romagnoli sur l'attaquant belge. Zlatan Ibrahimovic était alors intervenu pour défendre son coéquipier et invectiver directement son concurrent. "Va faire tes rites vaudou de merde ailleurs, petit âne" s'était-il exclamé. Cette petite phrase avait fait bondir Romelu Lukaku et les deux hommes s'étaient ensuite rapprochés front contre front. Nous vous avions d'ailleurs relaté les origines de cette rivalité

Alors que cette bagarre s'était poursuivie jusqu'à l'approche des vestiaires, certains avaient jugé les propos du Suédois comme racistes. Ce qui a rapidement été démenti par l'intéressé. A sa manière: "Dans le monde de Zlatan, il n'y a pas de place pour le racisme. Nous sommes tous de la même race, nous sommes tous égaux. Nous sommes tous des joueurs, certains meilleurs que d'autres."

Quelles sont les sanctions possibles ?

La conduite des deux joueurs a donc été considérée comme antisportive. Selon nos confrères italiens, "les joueurs et les clubs pourront négocier une suspension réduite, comme l'exige le code de justice sportive." Ce qui signifie que l'on ne sait pas encore s'ils vont être sanctionnés ou non. Soit les deux clubs s'entendent avec la Fédération et un arrangement à l'amiable est trouvé. Soit la FIGC intervient et de lourdes sanctions pourraient être prononcées. 

Récemment, Zlatan Ibrahimovic avait déjà tenté de désamorcer la bombe entre les deux protagonistes

Une chose est certaine, les deux clubs auront bien besoin de leur numéro neuf respectif pour atteindre les objectifs annoncés. L'AC Milan se déplace ce soir à Manchester United pour le huitième aller en Europa League. Toujours blessé, Ibrahimovic ne sera pas du rendez-vous contre son ancien club. Où il a d'ailleurs évolué avec un certain Romelu Lukaku entre 2017 et 2018. De son côté, Big Rom' est en tête de Serie A avec six points d'avance sur son ennemi juré. Le colosse semble en mission pour ramener le Scudetto qui échappe à son club depuis la saison 2009/2010.