Le célèbre kinésithérapeute s'occupe de nombreux Diables.

Sans la pandémie de coronavirus, toute la Belgique se serait mise à espérer un triomphe des Diables rouges à l'Euro. Oui mais voila, celui-ci a été reporté d'un an. Pour le kiné des Diables, Lieven Maesschalck, la préparation pour le tournoi représentera u grand défi, surtout vu que les compétitions nationales reprendront plus tard : "Ce sera à nous de nous adapter. Nous allons devoir bricoler mais au final, ce sera une préparation similaire", a-t-il expliqué à l'hebdomadaire flamand De Zondag, "Les joueurs attendaient l'Euro avec impatience. C'est encore le cas. Leur faim sera encore aussi grande l'an prochain."

Mais si un joueur peut être heureux du report de l'Euro, c'est bien Eden Hazard. Blessé depuis la fin février avec une fissure du péroné, son championnat d'Europe était en grand danger. Lieven Maesschalck s'est occupé d'Eden Hazard et estime qu'il aurait été prêt : "Je connais très bien Eden Hazard. Il a tout fait pour être prêt. Et il est prêt. pas pour l'Euro mais pour la reprise du championnat espagnol. Je trouve cela chouette. La crise du coronavirus n'a pas changé sa mentalité."

"Mais peut-être que nous allons revivre la même chose l'an prochain, que ce soit avec lui ou un autre joueur. Une blessure peut toujours arriver", prévient-il.

"Nous étions enthousiastes et concentrés, déjà bien longtemps avant la crise. J'étais en contacts étroits avec les athlètes et nous suivions déjà tout le monde en détails depuis le mois de janvier. J'attendais vraiment l'Euro avec impatience. La préparation, les entraînements collectifs, l'Euro en lui-même et l'espoir d'un bon résultat. Oui, cela me manque. Je ressens cela comme un manque", avoue le kiné en chef des Diables, "En septembre, nous allons tout recommencer à nouveau et nous serons prêt pour l'été 2021."