Dès la 9e minute, Youri Tielemans rendait la monnaie de sa pièce à Mason Mount, auteur d'un but chanceux au match aller avec une frappe déviée. Cette fois, c'était au tour du médian de Leicester de s'avancer aux vingt mètres pour envoyer une lourde frappe qui finissait dans le but via le poteau et deux jambes anglaises. Dans la foulée, l'Angleterre poussait très fort pour égaliser rapidement mais Romelu Lukaku était l'auteur d'un superbe sauvetage sur sa propre ligne alors que Thibaut Courtois était battu sur corner.



A la 23e minute, Kevin De Bruyne obtenait un bon coup franc aux vingt mètres que Dries Mertens se chargeait d'enrouler parfaitement au-dessus du mur anglais, laissant Pickford impuissant: 2-0.



Les Diables laissaient alors la possession de balle aux Anglais, se mettant en danger à l'une ou l'autre reprise sans que Kane et ses équipiers ne contraignent Courtois à un véritable arrêt. Les deux équipes rentraient aux vestiaires sur ce score de 2-0.

En deuxième mi-temps, la maitrise anglaise s'accentuait et les Diables ne semblaient plus leur laisser le ballon mais être tout simplement incapables de le récupérer. Heureusement, le trio défensif Alderweireld, Denayer, Vertonghen se montrait très solide et les velléités des visiteurs s'estompaient dans le dernier quart d'heure.

Roberto Martinez obtient donc une belle victoire pour son 50e match à la tête de notre équipe nationale.

Revivez Belgique-Angleterre: