Du haut de ses 100 capes en équipe nationale, Romelu Lukaku est bien placé pour juger l'évolution des Diables ces dernières années: "J'ai eu la chance d'avoir commencé très jeune. J'ai 28 ans maintenant et près de 12 ans se sont écoulés avec beaucoup de hauts et de bas. Mais en tant qu'équipe, nous avons toujours continué à grandir. Au final, le but ultime reste de gagner un trophée et c'est ma motivation. Chaque fois que je joue pour l'équipe nationale, je veux gagner. Et remporter un tournoi", commence le leader de l'attaque des Diables.

"Nous avons à coeur de bien faire dans ce final four de la Ligue des Nations. Avec également l'objectif d'atteindre le sommet de notre art lors de la prochaine Coupe du monde", reprend Lukaku avant d'évoquer son évolution personnelle. "Je n'ai pas vraiment marqué dès mes débuts pour l'équipe nationale. Cela m'a pris du temps. Mais une fois que cela s'est mis en route, je savais que j'aurais des occasions de marquer et que les autres joueurs me permettraient de le faire. Avec Eden, Kevin ou encore Dries autour de moi, on est vraiment au top. J'ai l'impression d'être dans un magasin de bonbons..."

Avec les années, Romelu a ajouté plusieurs cordes à son arc: "Physiquement, j'ai le profil d'un véritable pivot. Mais je déteste me contenter de garder des ballons et d'être au bon endroit au bon moment pour marquer. Ma plus grande force, c'est quand je suis face au but. C'est une situation que j'apprécie et je fais souvent les bons choix dans ce contexte. Je sais aussi où me positionner et m'adapter aux défenses qui évoluent plus haut. C'est pour cela que je marque autant ces derniers mois: je suis devenu plus complet."

Difficile de lui donner tort...